L’ancienne ministre et maire socialiste de Lille Martine Aubry s’est portée volontaire au nom de sa ville pour accueillir certains des 40 réfugiés amenés en Europe par l’ONG Open Arms que la France a accepté de prendre en charge.

Alors que le ministre italien de l'Intérieur Matteo Salvini, s'oppose dans un bras de fer à l'ONG allemande Proactiva Open Arms. 
L'engagement de Martine Aubry en faveur des migrants s'est de nouveau vérifié.
La France a annoncé qu'elle acceptait de prendre en charge 40 des passagers du navire Open Arms sur la centaine présente à bord du bateau.
La maire de Lille a fait savoir en personne auprès de l'Office français de l’immigration et de l'intégration (OFII) que sa ville était disposée à en recevoir certains.
Source: RT France
Bloqué depuis plus de deux semaines en mer au large de Lampedusa, l'Open Arms avec une centaine de migrants à son bord a refusé de se rendre en Espagne, prête à les laisser accoster, jugeant «impensable» d'effectuer les six jours de voyage en mer pour y arriver. 
Inflexible, Matteo Salvini a jugé «inacceptables» les exigences de l'ONG. Il déclare sur son compte twitter "  L'ONG espagnole refuse le port offert par l'Espagne! Incroyable et inacceptable, ils organisent des croisières touristiques et décident où atterrir ??? Je n'abandonne pas, l'Italie n'est plus le camp de réfugiés de l'Europe. 

Le 17 août le ministre italien de l’Intérieur Matteo Salvini a finalement autorisé, à contrecoeur, 27 migrants mineurs non accompagnés à débarquer du navire Open Arms à Lampedusa, ancré au large de l’île italienne de Lampedusa, située entre la Sicile et L’ Afrique du Nord. Il resterait 108 personnes à bord.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
%d blogueurs aiment cette page :