Le Président Macron « entre dérive autoritaire et peur panique »

« TRÈS VIGILANT » SUR LA FATIGUE DES POLICIERS, MACRON VEUT « REPENSER » CERTAINES MÉTHODES D’INTERVENTION titrait le journal Franceinfo dans son édition du 21 août 2019

Le chef de l’Etat s’est ému des « blessures inacceptables » chez les policiers et chez les manifestants pendant le mouvement des « gilets jaunes ».

Cette déclaration faite à quelques jours de l’ouverture du sommet du G7 pour lequel, des mesures sécuritaires exceptionnelles sans précédent sont mises en place.
le dispositif de sécurité mobilisera pas moins de 13 200 policiers et gendarmes, épaulés par des forces militaires.

On constate pourtant depuis un certain temps qu’Emmanuel Macron, se fait rare sur la place publique, les « bains de foule » se font uniquement sur invitation et parmi des gens triés sur le volet comme on avait déjà pu le constater lors du défilé du 14 juillet dernier, mais plus encore lors de son allocution à Borme les Mimosas à l’occasion du 75 ème anniversaire de la libération, comme repris sur les réseaux sociaux, journalisme 2.0, présent sur place explique sur sa page facebook, que « la venue du président à provoquer une vague sécuritaire et une inquiétude visible pour les services de sécurité ». dans cette vidéo on peut effectivement voir les forces de l’ordre, nasser une poignée de gilets jaunes, alors pacifiques et leur confisquer leurs ballons jaunes ! le tout dans une ambiance pseudo festive, ainsi que Brigitte Macron huée par la population agacée de toutes ses mesures disproportionnées.


Il est donc permis de se questionner sur les vraies raisons qui pousse le Président à de telles mesures de sécurité.

Par Darius Fawkes le 22 août 2019

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :