G7 – CONTRE-G7 bref bilan de la journée du 24 août en france.

LA JOURNÉE D’OUVERTURE DU G7 A COMMENCÉ TÔT POUR CERTAIN, ET DE DIFFÉRENTES MANIÈRES, MANIFESTATION SUR PARIS DANS UN CALME RELATIF POUR LES UNS, D’AUTRES ENCORE FAISAIENT DES ACTIONS AUTOROUTIÈRES « PÉAGE GRATUIT » GILETS JAUNES ET CONTRE-G7 SONT TOUS PASSÉS À L’ACTION CE SAMEDI 24 AOÛT.

13h30 le président Emmanuel Macron fait son allocution.

Bon à part l’Amazonie, pas grand chôse à entendre, et bien que la cause soit noble on doute que le G7 abouttira à un concensus à ce sujet, mais esperons nous tromper.

Bien que si, on peut aussi noter que depuis 2017 le président Macron a pris de cours de géographie, il sait maintenant ou se situe la Guyane ! Merci à BFM, « qui par ailleurs, toujours fidèle, a fait disparaitre la vidéo de ses archives depuis……« 

Nous retiendrons de ce Tweet d’Emmanuel Macron « la lutte contre les inégalités dont vous êtes victimes », parce que dans le déroulement de la journée, les évenements relayés sur les réseaux sociaux en dénonçeront plusieurs.

12h30 les forces de l’orde sont en place.

Pendant ce temps la, une petite manifestation ce mettait en place à Bayone, jusque la rien d’anormal pour un 41ème samedi de contestation en France et premier jour du contre-G7.

Mais c’était sans compter sur la bienveillance des forces de l’ordre n’ayant visiblement pas vu le tweet de leur Président, quand « aux inégalités dont vous êtes victimes »

En effet, très vite les réseaux sociaux se sont emballés, les premières informations alarmantes parlent de la liberté de la presse !

Les témoignages de cette « intimidation » de la presse sont légions aujourd’ hui, serait-ce malvenu de relayer ce qu’il se passe en marge du G7 ?
Un tweet tout aussi alarmant lancé par David Dufresne @davduf , écrivain-documentariste, nous informe que trois observateurs de la Ligue des Droits de l’Homme auraient été interpellé, un comble dans « LE » pays des Droits de l’Homme, mais ne perdons pas de vue que le Président Français « va lutter contre les inégalités que nous subissons »…..

Alors qu’à Hendaye Attac France se félicite de la réussite de la manifestation, à Bayonne les choses dégénèrent, heurts entre manifestants et forces de l’ordre, interpellations, tirs de grenades lacrymogènes, tirs de grenades GLI-FI4 !

En fin de journée la préfecture fera sa déclaration tel que ci-dessous.

Notons le « pas de blessés » nous attendons encore le bilan des médics sur place pour l’instant.
Bref au vu de tout celà, les différentes plates-formes organisatrices du Contre-G7 ont annoncé, que les 7 rassemblements « arcs-en-ciel » prévus étaient annulés « compte-tenu du dispositif surdimensionné et « du climat sécuritaire »

Il serait aussi fait mention d’environ 70 interpellations dans la fin de l’après midi et début de soirée, si le but de cette journée était d’instaurer la peur chez certains anti-G7, il semblerait que l’on ne pouvais faire mieux !

Mais rappelons nous de la déclaration du Président Macron, « Nous ne réussirons sans doute pas tout, mais nous allons faire le maximum pour être utiles : garantir votre sécurité, créer davantage d’emplois, et lutter contre les inégalités dont vous êtes victimes. Je viendrai vous rendre compte de nos avancées. »

GAGEONS QUE CE TWEET D’EMMANUEL MACRON NE S’ADRESSAIT PAS AU PEUPLE MAIS AUX PARTICIPANTS DU G7 !

La journée se terminera enfin sur une manifestation nocturne à Montpellier, où la aussi des heurts furent à déplorer.

Darius Fawkes 25 août 2019 à 02h37

%d blogueurs aiment cette page :