France- Gilets Jaunes acte 42 – Genève, Paris, Toulouse et Hauts de France, ordre du jour dénoncer les violences policières et interdire l’usage du LBD.

Aujourd’hui, pour le 42éme samedi consécutif les Gilets Jaunes étaient bien visibles, « Paris – Toulouse – Hauts de France et même Genève »

Ce samedi 31 août 2019, avait lieu une marche transfrontalière entre la France et la Suisse, un chaine humaine reliant les Gilets Jaunes des deux pays, suivit d’un rassemblement de plus de 2.500 manifestants, place des Nations à Genève « siège de l’O.N.U » et où le Street-Medic « Petit Jean » actuellement à son 17ème jours de grève de la faim, après avoir rejoint Genève à pied, fait un sitting espérant se faire entendre par le Président Macron .

Le contraste entre la France et la Suisse est particulièrement notable, à Paris les quelques 2.000 manifestants, sont encadrés par un dispositif des forces de l’ordre conséquent, et on dénombre quelques bousculades et gazage avec au moins 2 blessés par gaz !

A Genève place des Nations (ONU) la présence des Forces de l’ordre était imperceptible.

La marche s’est déroulée dans le calme et la bonne humeur, aucun heurt avec les Forces de l’ordre, extrêmement discrètes sur les lieux, n’est à déploré.

Arrivés sur la place où était dressé une estrade, les manifestants ont pu assisté aux multiples témoignages de Gilets Jaunes ayant subit des blessures lors des manifestations en France.
Une remise de médailles à ces blessés à ensuite eut lieu, en contraste avec la remise de médailles faites par Christophe Castaner, Ministre de l’Intérieur, aux Forces de l’ordre « responsable des dites blessures » ce qui n’avait pas été sans engendrer l’indignation au sein du mouvement.
Minis concerts musicaux, prise de parole de divers gilets jaunes ainsi que du Chanteur gilet jaune, Francis Lalane, se sont succédé.
Le rassemblement avait pour thème principal « arrêt des violences policière et interdictions de l’usage du LBD et autres armes « sub-lethales » »
Les gilets jaunes sur place ont l’air plus motivés que jamais et bien décidés à, selon l’expression consacrée, « ne rien lâcher ».

Pendant ce temps d’ autres manifestations et actions, « gilets jaunes » avaient lieux, dont notemment, à Toulouse

Une action tracts, contre les violences policières, à Bettignies (Hauts de France) frontière Franco-Belge.

La encore comme l’explique le photographe sur place, auncun heurt avec les forces de l’ordre à déplorer.

« Une 60e de gilets jaunes se sont succédé cet après midi pour un tractage.
Retour aux sources à Bettignies à la frontière.
Les Gilets Jaunes de l’Avesnois avaient rendez-vous ce jour pour une opération tractage. 3500 tracts ont été distribués, en présence de la gendarmerie française et de la police Belge, l’opération s’est déroulée sans incidents »
@dom videaste amateur

Le Président Macron annonçait il y a peu, « qu’il fallait penser à modifier les techniques de maintien de l’ordre en France » au vu de cette journée je lui suggérerais simplement, en toute humilité, qu’il suffit de prendre exemple sur la Suisse pour comprendre que, non les gilets jaunes ne sont pas les « sauvages, radicalisés et ultra-violents » qu’une certaine presse le laisse penser et que, quand les forces de l’ordre jouent la discretion et non la provocation, les choses se passe dans le calme et une relative bonne humeur.

©Darius Fawkes le 31 août 2019
linktr.ee/Darius_Fawkes

%d blogueurs aiment cette page :