fbpx

Des « gilets jaunes » ambitionnent de présenter une liste aux municipales à Paris

A leur tête figure Thierry Paul Valette, porte-parole d’un « Comité Famine au Yémen » et fondateur d’un mouvement baptisé « Egalité nationale ».

Le collectif des « Gilets jaunes citoyens » veut présenter une liste pour les élections municipales à Paris en 2020, emmenée par Thierry Paul Valette, ont-ils annoncé lundi dans un communiqué.
Thierry Paul Valette, porte-parole d’un « Comité Famine au Yémen » et fondateur d’un mouvement baptisé « Egalité nationale » selon son blog hébergé par Mediapart, est une des figures du mouvement social, éclos à l’automne 2018, qui avaient tenté de le structurer.
Il avait déjà constitué une liste « gilets jaunes » pour les élections européennes de mai, avant d’abandonner et d’appeler à voter pour la liste LREM soutenue par Emmanuel Macron. Avant de finalement s’abstenir.

Un « vote direct » des citoyens « pour le maire de la capitale »

Sa liste pour les municipales dans la capitale, en cours de constitution, est baptisée « Front Jaune Citoyen Paris 2020 ». « L’échéance à venir est l’occasion de se réapproprier l’espace pour ne plus être les otages des décisions qui ne nous appartiennent pas », écrivent ces « gilets jaunes » dans leur communiqué.
« Paris, vitrine de la France, doit se transformer, incarner nos valeurs fondamentales et devenir une ville. De nombreuses problématiques demeurent : transports, logements, pollution, sécurité, pauvreté. Nous souhaitons incarner ce renouveau », ajoutent-ils.

Ils plaident ainsi pour un changement du mode de scrutin avec un « vote direct » des citoyens « pour le maire de la capitale », et disent étudier « pour l’heure les idées d’un boulevard périphérique souterrain, le retour à une véritable police de proximité parisienne, la gratuité des transports en commun, une réouverture partielle des voix [sic] sur berges, la mise en place d’un “RIC local parisien, la mise en place des “taxis aquatiques” ».

Il a également été évoqué, l’« hébergement obligatoire de tous les SDF en période de grand froid sans distinction aucune, ainsi que la mise en place d’un plan “réhabilitation” des quartiers de Paris avec un plan “anti-drogue” (injonction de soins, placement en centre de désintoxication et éloignement des dealers). »

©Darius Fawkes le 9 septembre 2019 à 00:01
linktr.ee/Darius_Fawkes
Sources: L’Obs et AFP
Crédit photo: Le gilet jaune Thierry Paul Valette lors d’une manifestation à Paris le 16 mars 2019 Capture YouTube / Line Press

%d blogueurs aiment cette page :