fbpx

Commission européenne : Ursula Von der Leyen dévoile son équipe

Ursula von der Leyen, première femme à diriger la Commission européenne, dévoile les portefeuilles des 26 membres de son équipe, un exercice délicat qui a donné lieu à des négociations difficiles.

Lundi, cette proche de la chancelière Angela Merkel était déjà quasiment parvenue à remplir une de ses promesses, un exécutif européen avec autant de femmes que d'hommes. Il en compte respectivement 13 et 14, une première dans l'histoire de cette institution.

L’Allemande Ursula von der Leyen, première femme à diriger la Commission européenne, dévoile les portefeuilles des 26 membres de son équipe, un exercice délicat qui a donné lieu à des négociations difficiles.

Lundi, cette proche de la chancelière Angela Merkel était déjà quasiment parvenue à remplir une de ses promesses, un exécutif européen avec autant de femmes que d’hommes. Il en compte respectivement 13 et 14, une première dans l’histoire de cette institution.

Tous les membres de l’équipe seront auditionnés par le Parlement européen entre le 30 septembre et le 8 octobre.
Il est déjà arrivé, que des prétendants mis sur le gril par les eurodéputés aient été écartés.

L’équipe choisie:

Vice-président exécutif

  • Valdis Dombrovskis (Lettonie) : Il assurera la coordination des travaux sur l’économie au service des personnes et sera le commissaire pour les services financiers

Cinq vice-présidents :

  • Josep Borrell (Espagne) : Haut représentant de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité.
  • Věra Jourová (République tchèque) : Valeurs et transparence.
  • Margaritis Schinas (Grèce) : « Protéger notre mode de vie européen ».
  • Maroš Šefčovič (Slovaquie) : relations interinstitutionnelles et prospective.
  • Dubravka Šuica (Croatie): « Démocratie et démographie ».

Les autres commissaires désignés :

  • Johannes Hahn (Autriche) : Budget et administration.
  • Didier Reynders (Belgique) : Justice (y compris la question de l’état de droit).
  • Mariya Gabriel (Bulgarie) : Innovation et jeunesse.
  • Stella Kyriakides (Chypre) : Santé.
  • Kadri Simson (Estonie) :Energie.
  • Jutta Urpilainen (Finlande) : Partenariats internationaux.
  • Sylvie Goulard (France) : Marché intérieur,

chargée de l’industrie de la Défense.

  • László Trócsányi (Hongrie) : Voisinage et élargissement.
  • Phil Hogan (Irlande) : Commerce.
  • Paolo Gentiloni (Italie) : Économie.
  • Virginijus Sinkevičius (Lituanie) : Environnement et océans.
  • Nicolas Schmit (Luxembourg) : Emploi.
  • Helena Dalli (Malte) : Égalité.
  • Janusz Wojciechowski (Pologne) : Agriculture.
  • Elisa Ferreira (Portugal) : Cohésion et réformes.
  • Rovana Plumb (Roumanie) : Transports.
  • Janez Lenarčič (Slovénie) : Gestion des crises.
  • Ylva Johansson (Suède) : Affaires intérieures.

Après les auditions, le nouvel exécutif bruxellois devra encore passer le vote d’investiture le 22 octobre, pendant la session plénière à Strasbourg.

©Darius Fawkes le 10 septembre 2019 à 21:57
linktr.ee/Darius_Fawkes
%d blogueurs aiment cette page :