fbpx

Google passe à la caisse. Le géant du numérique a accepté de verser le montant record d’un milliard de dollars à l’Etat français.

Google passe à la caisse. Le géant du numérique a accepté de verser le montant record d’un milliard de dollars à l’Etat français pour mettre fin aux poursuites pour “fraude fiscale aggravée” engagées depuis 2015 par le parquet national financier.

La justice lui reprochait de s’être abstenu de payer plus de 189 millions d’euros d’impôts au fisc entre 2011 et 2016. Dans le détail, Google paiera 500 millions d’euros d’amende, auxquels viendront s’ajouter 465 millions d’euros de taxes additionnelles. Cet accord trouvé avec les autorités permettra à l’entreprise américaine d’échapper à un procès. Bercy parle d’un cas historique avec cette victoire face au géant américain. C’était l’un des plus gros dossiers des juges du parquet national financier, et au final, le résultat contente l’État.

« Les Français peuvent être satisfaits »

Le bras de fer aura ainsi duré 5 ans entre le géant du numérique et la France. « Les Français peuvent être satisfaits du travail que la justice française et le fisc français ont fait de concert, pour récupérer le juste impôt« , assure Gerald Darmanin, ministre de l’Action et des comptes publics. Entre 2015 et 2016, via des montages financiers complexes, Google aurait utilisé son siège irlandais pour minorer ses revenus générés en France.

©Darius Fawkes pour WPA et TVPC, le 13septembre 2019 à 18:15
linktr.ee/Darius_Fawkes
%d blogueurs aiment cette page :