fbpx

Privatisation D’ADP; Pour Adrien Quatennens « Si on atteint le million de signatures, on pourra dire à Emmanuel Macron que ça mérite d’être regardé »

Le député de La France insoumise était l’invité de France Inter, de France Télévisions et du « Monde », ce dimanche, de midi à 13 heures.

Lors de cette émission présentée par Ali Baddou avec Carine Bécard (France Inter), Françoise Fressoz (Le Monde) et Jeff Wittenberg (France Télévisions),
Le député de La France insoumise, s’est exprimé sur de nombreux sujet comme les « gilets jaunes » , la montée du Rassemblement national, la France Insoumise et son évolution, sur le procès à venir de Jean-Luc Mélenchon, la réforme des retraites.

Sur les gilets jaunes, « S’il fallait soutenir les gilets jaunes à nouveau, je le referais »

Comme la France Insoumise plus globalement, Adrien Quatennens soutient toujours le mouvement initié en novembre dernier, émaillé notamment de violences policières. « Pour pouvoir continuer à dérouler son programme, Emmanuel Macron n’a pas d’autre choix que de déployer cette forme de brutalité que l’on voit dans le pays. D’ici à 2022, cette situation de délitement de l’État républicain va se poursuivre. S’il fallait les soutenir à nouveau [les gilets jaunes], je le referais, même si certains théorisent après coup que ça ne nous aurait pas servi électoralement. On n’arrête pas de raconter depuis des années que la clé, c’est l’implication du peuple en politique, donc malgré les contradictions et les imperfections de ce mouvement, quand le peuple s’empare de la chose politique, on le soutient. »

Sur la privatisation D’ADP, « Si on atteint le million de signatures, on pourra dire à Emmanuel Macron que ça mérite d’être regardé »

Pour le député, atteindre le million de signatures, alors que c’est la première fois que la procédure est utilisée, serait un signe à Emmanuel Macron que cela vaut la peine d’être regardé. Il précisera également dans son interview que « récolter 4,7 millions de signatures, ce n’est pas récolter 4, 7 millions de signatures d’opposants à la privatisation » mais également des personnes sensibles à la question centrale de « qui décide et pourquoi faire » espérant qu’ainsi un débat devrait pouvoir être organiser.

©Darius Fawkes pour WPA et TVPC, le 15 septembre 2019 à 17:46
linktr.ee/Darius_Fawkes

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :