fbpx

CYBERSÉCURITÉ: des hackers exploitent la faille d’un vieux logiciel pour récolter nos données personnelles de nos cartes SIM

La faille concernerait un milliard de smartphones de toutes les marques et dans toutes les régions du monde

Le logiciel S@T Browser, dont sont équipées la grande majorité des puces de téléphone, peut en effet être utilisé par des hackers pour accéder à certaines informations personnelles.

Le logiciel n’est heureusement quasiment plus utilisé par les opérateurs téléphoniques. Mais il permettrait aux pirates d’écouter des conversations ou de consulter la géolocalisation du téléphone. Un milliard de cartes SIM seraient concernées dans le monde, selon le spécialiste en cybersécuritéAdaptiveMobile relayé par Presse-Citron.

Des gouvernements utiliseraient la faille de sécurité !

Le logiciel S@T Browser, initialement conçu pour permettre aux entreprises de téléphonie de récolter les informations nécessaires à la facturation ou d’envoyer des offres à leurs clients, n’a plus été mis à jour depuis 2009, d’où sa vulnérabilité. Baptisée SimJacker, cette faille n’est pas passée inaperçue de tous.

©Darius Fawkes pour WPA et TVPC, le 16 septembre 2019 à 22:49
linktr.ee/Darius_Fawkes
%d blogueurs aiment cette page :