fbpx

France: Le préfet de Paris face aux élus pour son dispositif disproportionné lors des manifestations.

Le 21 septembre dernier, Didier Lallement avait mobilisé 7500 membres des forces de l’ordre dans la capitale où avaient lieu plusieurs manifestations.

La maire de Paris, Anne Hidalgo, et plusieurs élus socialistes, ont critiqué , lors du conseil de Paris, l’important dispositif policier déployé par la préfecture de police le 21 septembre dernier, date de la journée sans voiture, des journées du patrimoine mais aussi de plusieurs manifestations dans la capitale. 

Par Crainte de débordements, notamment de la part des gilets jaunes, Didier Lallement avait mobilisé 7500 membres des forces de l’ordre dans la capitale. Anne Hidalgo avait déploré des mesures prises sans consultation de la municipalité et qui « dissuadent beaucoup de gens » à se rendre aux manifestations. Elle-même présente dans le cortège de la marche pour le climat ce jour-là, elle avait regretté qu’il devienne « difficile de manifester dans la capitale ».

« le déploiement des forces de polices » était cependant nécessaire « parce qu’il y avait des menaces »

« Je reconnais que le 22 septembre, les choses n’étaient pas parfaites », a réagi Didier Lallement ce mercredi, répondant notamment à l’élue socialiste Marie-Pierre de La Gontrie. « Les informations ne vous sont pas arrivées, ni au bon niveau ni avec la bonne formulation. Je l’assume pleinement. »

Pour lui, « le déploiement des forces de polices » était cependant nécessaire « parce qu’il y avait des menaces », estimant que les manifestations sont avant tout « empêchées par des gens qui veulent dégrader ». Il a par ailleurs expliqué travailler « depuis des mois » à « sortir la ville de la spirale de violence et de destructions qui s’y étaient abattues » donnant « une image détestable de Paris ». 

Des mesures « disproportionnées »

Anne Hidalgo à quant à elle répondu, « Cela me paraît quelque peu disproportionné », jugeant qu’on « n’avait pas à craindre d’émeutes de cyclistes ou familles », présentes dans le cortège.

Regrettant aussi la fermeture de nombreuses stations de métro alors que ce samedi marquait la journée sans voiture dans la capitale, Anne Hidalgo a ironisé: « J’espère que pour la nuit blanche de samedi (5 octobre, Ndlr) les stations de métro ne seront pas fermées ». 

Le préfet « a concédé que la mairie n’avait pas été informée dans le bon tempo, ni au bon niveau« , a expliqué une source à la préfecture, tout en rappelant qu’habituellement, la piétonnisation des Champs-Élysées entraînait de facto la fermeture de certaines stations de métro.  

les effectifs de policiers dans les rues de la capitale pointés du doigt

Marie-Pierre de La Gontrie, élue socialiste et également sénatrice, a pour sa part relevé « L’encadrement des manifestations » et les « relations avec les élus parisiens« ,

Lors des manifestations du samedi 21 septembre, des « témoignages faisaient état de famille avec enfants pris dans des nasses, sans pouvoir s’en extraire et victime de grenades lacrymogène« , a rapporté l’élue, enjoignant le préfet à « éclairer (les élus) sur la proportionnalité des forces de l’ordre« .  

M. Lallement a expliqué s’employer « depuis des mois » à « sortir la ville de la spirale de violence et de destructions qui s’y étaient abattues depuis des mois » donnant « une image détestable de Paris« .  

Et « nous avons rempli notre mission« , a-t-il estimé, promettant de fournir prochainement aux élus les derniers chiffres de la délinquance à Paris. 

Pour le préfet de police, « les manifestations étaient empêchées par des gens qui veulent dégrader« , et « le déploiement des forces de polices » était nécessaire « parce qu’il y avait des menaces« , en référence aux manifestants appartenant aux franges violentes de l’ultragauche et des « gilets jaunes« .  

« Le 8 décembre 2018, il y a eu 1.000 tirs de LBD lors des manifestations. Le 21 septembre, il y eu sept tirs de LBD. C’est sept tirs de trop mais sept tirs nécessaires« , a-t-il estimé.  

©Darius Fawkes pour WPA – TVPC et Journalisme 2.0 – le 03 octobre 2019 à 02:23
linktr.ee/Darius_Fawkes

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :