France: Manif anti-PMA pour toutes.

Les organisateurs ont avancé de leur côté le chiffre de 600.000 manifestants, alors que la préfecture de police de Paris a décompté 42.000 personnes et selon comptage du cabinet Occurrence 74.500 personnes.

Plusieurs dizaines de milliers d’opposants à l’ouverture de la PMA à toutes les femmes ont défilé dimanche à Paris contre cette mesure portée par le gouvernement et actuellement débattue au Parlement.

Le défilé des opposants à la PMA a rassemblé 74.500 personnes dimanche à Paris, selon un comptage réalisé par le cabinet Occurence pour un collectif de médias, dont l’AFP. Les organisateurs, réunis au sein d’un collectif de 21 associations, dont la Manif pour tous, ont avancé de leur côté le chiffre de 600.000 manifestants. La préfecture de police de Paris avance elle le chiffre de 42.000

« Première, deuxième, troisième génération, nous sommes tous… »

Dans un cortège parfois clairsemé, répondant à l’appel d’un collectif d’une vingtaine d’associations, quelques dizaines de milliers de personnes – très loin des 600.000 attendus par les organisateurs – ont commencé vers 13 heures à marcher aux abords du Jardin du Luxembourg, près du Sénat. Là, où une commission spéciale doit se pencher à partir du 15 octobre sur le projet de loi bioéthique. « Rien n’est joué, nous ne sommes qu’au début du processus législatif. Et nous allons nous battre », martèle un homme au micro. Promesse de campagne d’Emmanuel Macron et mesure phare de la loi bioéthique, l’ouverture de la PMA à toutes les femmes a été adoptée en première lecture le 27 septembre par l’Assemblée nationale. Ce qui n’a pas empêché les organisateurs d’affréter deux TGV spéciaux et des bus pour faire venir leurs troupes à Paris.

Souvent en famille, les manifestants sont donc venus agiter des drapeaux vert/rouge « Liberté Égalité Paternité », et ceux bleu/rose de l’époque de la Manif pour Tous. Ils ont applaudi les CRS, « même si bon… ils nous ont gazés en 2013 », note un homme dubitatif. Ils ont également scandé des slogans « de l’époque » comme : « Un papa, une maman… ». Et aussi des « nouveautés ». « Première, deuxième, troisième génération, nous sommes tous… nés d’un père et d’une mère », est repris en chœur par un groupe de femmes coiffées de bonnets phrygiens. Cette phrase est le détournement du slogan anti-raciste, anti-FN : « première, deuxième, troisième génération, nous sommes tous des enfants d’immigrés » qui trouve son origine dans une version live de  «Porcherie» du groupe «Bérurier Noir».

«Cette manifestation, c’est un avertissement au gouvernement. Ouvrira-t-il le dialogue ou restera-t-il comme Hollande en 2012 dans le mépris?», avait déclaré la présidente de la Manif pour tous, Ludovine de la Rochère, avant le départ du cortège.

Dans sa ligne de mire, l’ouverture de la PMA aux couples de lesbiennes et aux femmes célibataires, promesse de campagne d’Emmanuel Macron et mesure phare de la loi bioéthique adoptée en première lecture le 27 septembre par l’Assemblée nationale.

©Darius Fawkes pour WPA – TVPC et Journalisme 2.0 – le 07 octobre 2019 à 00:25
linktr.ee/Darius_Fawkes

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
%d blogueurs aiment cette page :