France: Pompiers en colère – le gouvernement et autres établissements freinent-ils la convergence ?

Alors que sur les réseaux sociaux les appels au soutien des soldats du feu sont légion, d’autres tenteraient de freiner la convergence.

Dans un communiqué de presse le Sdis de l’Essonne, établissement public autonome, laisse entendre que des insultes et autres actes isolés répréhensibles auraient été observé et signifie qu’il « condamne fermement ces faits et débordements contraires à l’image du service public et aux valeurs des sapeurs pompiers », se réservant le droit de « prendre des dispositions à l’encontre des auteurs ».

Pendant qu’à de nombreux endroits des manifestations de soutien aux soldats du feu ont spontanément eu lieux, comme ici à Maubeuge et à Nice.

#Maubeuge soutien aux pompiers ✊ Présent malgré la pluie. Merci aux pompiers qui sont venus nous saluer malgré les ordres. 🚒👩‍🚒🚨Publiée par Manu Evrard sur Mercredi 16 octobre 2019

Publiée par Paquita Bonillo sur Mercredi 16 octobre 2019

Une circulaire émanant du Sdis Nord, appelle les centres de secours du Valenciennois et de l’Avesnois à ne pas s’associer à ces démarches du « mouvement des Gilets Jaunes ».

Il semblerait que la répression violente qu’ont subi les soldats du feu hier lors de leur manifestation à Paris [cf art1] ai naturellement engendré une réaction de vive colère populaire envers les forces de l’ordre et leurs donneurs d’ordres, faisant craindre à la hierarchie une convergence des luttes.

©Darius Fawkes pour WPA et TVPC, le17 octobre 2019 à 02:44
Crédit photo: Dom Vidéaste Amateur
linktr.ee/Darius_Fawkes

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :