fbpx

France: Mobilisation – Nombreuses mobilisations pour le 49ème acte des « gilets jaunes » Clermont-Ferrand, choisie comme « capitale nationale » dédiée aux pompiers

Plusieurs centaines de « gilets jaunes », encadrés par les forces de l’ordre, ont manifesté ce samedi à Clermont-Ferrand, choisie comme « capitale nationale » d’un 49eme acte dédié aux pompiers.

A Clermont-Ferrand, Plusieurs groupes venus du Puy-de-Dôme mais aussi du Cantal ou de la Creuse, se sont rejoints en début d’après-midi place de Jaude, scandant aux forces de l’ordre déployées dans les rues adjacentes, « personne n’aime la police ». Le cortège de quelque 500 personnes, au plus fort de la manifestation selon la préfecture, a ensuite gagné l’emblématique cathédrale, avant de redescendre en direction du centre, où des feux de poubelle ont été allumés. Un cordon de CRS leur a ensuite barré l’accès à la place de Jaude où la préfecture avait interdit toute manifestation. Au total, onze personnes ont été interpellées, selon la préfecture.

Plusieurs centaines de manifestants aussi à Toulouse, Bordeaux, Paris, Lille, Lyon,Valenciennes

À Toulouse également, il y avait plusieurs centaines de manifestants, selon un journaliste de l’AFP. Exceptionnellement, la manifestation n’a pas débuté dans le centre historique mais sur la rive gauche de la Garonne, dans le quartier de Saint-Cyprien. Les manifestants se sont arrêtés devant une caserne de pompiers en scandant « merci, merci » tout en applaudissant.

À Bordeaux, ils étaient 400 au plus fort selon la police, une mobilisation légèrement en hausse par rapport aux samedis précédents. Pas d’incidents ni d’interpellations signalés en milieu d’après-midi.

À Paris, ils étaient 200 à 300. Ils ont manifesté du siège de France Télévisions à La Défense dans le calme, encadrés par les forces de l’ordre.

À Lille, 150 « gilets jaunes » ont manifesté. « CRS touche pas à mon pompier », « Pompiers gazés, police décorée », disaient les quelques pancartes disséminées dans la foule.

À Lyon, une centaine de « gilets jaunes » étaient rassemblés place Bellecour en début d’après-midi, devant une bannière là aussi en « solidarité avec les pompiers ». Les forces de l’ordre étaient chargées de leur empêcher l’accès aux principales artères commerçantes du centre-ville, interdites aux manifestants par la préfecture. Aucun incident n’avait été signalé en milieu d’après-midi.

À Valenciennes, plus de 300 « gilets jaunes » ont défilé dans les rues de la ville, scandant « la police n’aime personne », la aussi le dispositif des forces de l’ordre était fort présent pour encadrer la manifestation, on déplorerait deux blessés légers et de nombreux gazages intempestifs, quatre interpellations auraient également eu lieu ainsi qu’ une altercation avec des fascistes ayant fait le salut nazi et des doigts d’honneur au passage des GJ. Les fascistes se sont rapidement réfugiés dans un bar sous la protection des forces de l’orde désireuses d’éviter un débordement.

Valenciennes👊

Publiée par Dorine Grs sur Samedi 19 octobre 2019

Valencienne 19/10/2019 sa Gaz

Publiée par Emmanuel Blanchard sur Samedi 19 octobre 2019

#Valenciennes #Acte49 😖😵

Un certain nombre de « gilets jaunes » s’étaient aussi rassemblés à la frontière Franco-Espagnoles afin d’effectuer un blocage pour démontrer leur soutien au peuple Catalan.


©Darius Fawkes pour WPA – TVPC et Journalisme 2.0 – le 20 octobre 2019 à 00:25
linktr.ee/Darius_Fawkes

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :