France: Gilets Jaunes – Valenciennes, marche pacifique de soutien au Gilet Jaune Blessé.

Ce samedi, Une « marche pacifique nationale », en hommage au Valenciennois blessé lors du rassemblement parisien du 16 novembre, a été organisée à Valenciennes.

Crédit photo: Emmanuel Blanchard

une détermination et un courage qui forcent le respect

Blessé à l’oeil par un tir de grenade, lors de la manifestation à Paris du 16 novembre, Manu, sorti depuis à peine 48 h de l’hôpital lillois Claude-Huriez où il était soigné pour sa blessure est à nouveau à battre le pavé, ce samedi après-midi, une détermination et un courage qui forcent le respect.

Cette marche pacifique nationale, forte d’environ 800 personnes [par comptage de masse via le nombre jaune], rassemble effectivement des gens venus de différents endroits de France, on notera la présence de Jérôme Rodriguez et de Faouzi Lellouche, lequel était l’un des déclarant du rassemblement à Paris le 16 novembre dernier, ainsi que celle de nombreux autres gilets jaunes blessés tout au long de cette année de mobilisation.

« Le cas de Manu illustre parfaitement les dérives du maintien de l’ordre »

A noter aussi la présence d’Alexandre Langlois, policier – syndicaliste (VIGI) sanctionné de la police nationale le 21 juin 2019 d’une d’exclusion temporaire de douze mois, dont six avec sursis pour certaines de ses déclarations, est lui aussi venu saluer Manu et lui montrer son soutien. Dans son entretien à Rt France, Alexandre Langlois déclare « Le cas de Manu illustre parfaitement les dérives du maintien de l’ordre »

Une manifestation sans encombre.

La marche, déclarée en préfecture démarrait à 14h30 du l’avenue Pompidou, empruntant le trajet suivant, la place du Canada, les boulevards Carpeaux, Watteau, Pater, la rue de Mons, les avenues Albert-Ier, d’Amsterdam, la place du Hainaut, l’avenue Clemenceau, les boulevards Froissart, Beauneveu, Saly, pour ensuite revenir à la place du Canada, lieux de dispersion

A l’exception d’un léger accrochage avec les force de l’ordre en fin de journée, la marche s’est déroulée sans incidents majeurs, Arnaud Boutelier, porte-parole du syndicat de police Alliance, avait d’ailleurs déclaré à nos confrères de « La Voix du Nord » que « des dispositions ont été prises afin de sécuriser les participants et non pour ajouter de la violence ».

Vers 18 heures, après avoir remonté l’avenue Pompidou, les Gilets jaunes ont rejoint le point de départ de la marche, la police décidera alors que c’est la « fin de manifestation » bien que celle-ci aurait été déclarée jusque 20 heures, la marche se terminera dans le calme et la dispersion se fera sans heurts.

Un bilan plutôt positif donc pour cette marche pacifique de soutien au Valenciennois blessé, en cet acte 54 du mouvement des gilets jaunes, qui déplore, depuis sa naissance il y a un an, nombres de blessés, de mutilés d’incarcérés mais également 2 morts en marge des manifestations. [Cf notre article du 19 /11].

Reste maintenant à espérer que cette marche fera résonance et portera son écho jusqu’aux autorités compétentes afin de mettre un terme à la violence dont fait preuve la France dans sa gestion du maintien de l’ordre sur les manifestations.

Rappelons également qu’une plainte a été déposée auprès de la Cour pénale Internationale de La Haye, par Maître Sophia Albert Salmeron , que cette plainte a été jugée recevable par ladite cour et que Maître Salmeron attends à présent, les témoignages à joindre à cette plainte afin que justice soit rendue à toutes les victimes, blessées, mutilées ou incarcérées. Sachant que l’ONU n’interviendra pas à l’encontre de la France puisque celle-ci en est membre fondateur et permanent.

#giletsJaunes #Valenciennes #Manu

Partagez
©Darius Fawkes pour WPA – TVPC et Journalisme 2.0 – le 23 novembre 2019 à 21:05
Crédits photo: capture écran Dorine Grs

CopyrightDepot.com numéro: 00067724-1

linktr.ee/Darius_Fawkes
Translate »
%d blogueurs aiment cette page :