Liban en bref: Un convoi de mobylettes brandissant des drapeaux du Hezbollah fait un passage du côté de la place des Martyrs.

La tension est de nouveau montée d’un cran lundi soir du côté de la place des Martyrs, dans le centre-ville de Beyrouth, lorsqu’un convoi d’une centaine de mobylettes, brandissant des drapeaux d’Amal et du Hezbollah ainsi que des étendards noirs sur lesquels il était marqué « Ya Hussein », s’est approché du haut lieu de la contestation. L’armée s’est immédiatement interposée entre les manifestants présents sur place et les motocyclistes, qui sont alors partis vers Tayounné. Cet incident survient au lendemain d’un nuit mouvementée dans le centre de la capitale. Dans la nuit de dimanche à lundi, des assaillants dont certains brandissaient des drapeaux du Hezbollah et du mouvement Amal ont attaqué les protestataires mobilisés contre la classe dirigeante sur la voie-express du Ring. Tandis que les jeunes contestataires criaient « Révolution! » (Thaoura), d’autres jeunes répondaient « chiites » et « 7 mai ». Les assaillants se sont ensuite rendus dans le centre-ville où ils ont détruit les tentes des manifestants.

#Liban

Partagez
©Darius Fawkes pour WPA – TVPC et Journalisme 2.0 – le 25 novembre 2019 à 19:40
Source: OLJ
Crédit photo: Capture d’écran d’une vidéo partagée par la LBCI.


CopyrightDepot.com numéro: 00067724-1

linktr.ee/Darius_Fawkes
Translate »
%d blogueurs aiment cette page :