ART 49-3: Maubeuge (59) Hauts-de-France, une centaine de manifestants en protestation contre le 49-3.

Ce lundi 02 mars vers 20h00, à Maubeuge dans les Hauts-de-France, ils étaient environ une centaine, Gilets Jaunes, Intersyndicale et Citoyens en Colère, tous réunis place de l’hôtel de ville en protestation contre l’utilisation de l’article 49-3 de la Constitution, pour le projet de réforme des retraites.

Projet débattu depuis maintenant plusieurs semaines à l’Assemblée Nationale et auquel le Gouvernement Macron, par l’entremise de son premier Ministre Edouard Philippe, a mis fin en engageant la responsabilité du gouvernement samedi soir.

Syndicats, Gilets Jaunes et Citoyens en Colère s’indignent et dénoncent !

Les responsables syndicaux ont enchaîné les discours dénonçant que le recours à cet article 49-3 est « un véritable déni de démocratie » assumant ainsi d’utiliser cet article pour « couper court aux débats et museler l’opposition », s’indignant également du fait que « cette décision fut prise au milieux d’un week-end, lors d’un conseil des ministres consacré à la gestion de la crise du coronavirus » espérant ainsi « prendre les parlementaires et l’opinion publique de vitesse. »

Selon l’intersyndicale, « c’est une illustration de plus du mépris de ce gouvernement, pour toutes les oppositions, celle qui s’exprime dans la rue, dans les sondages et à l’Assemblée ».

Après avoir échangé tout le week-end, l’intersyndicale a dénoncé ce « passage en force du Gouvernement » et « appelle à poursuivre et amplifier la mobilisation ».

Pour l’ensemble des manifestants, ce recours au 49-3 dénoterait « l’impuissance du gouvernement à répondre aux interrogations sérieuses et légitimes des parlementaires à propos de ce projet incomplet, très approximatif, aux multiples inconnues »

Une partie des manifestants a alors pris la route pour se rendre devant la permanence du Député LREM de la 3e circonscription du Nord , Christophe Di Pompéo, et ce, dans le but d’ y déposer une copie de la pétition faite par la C.G.T.

Le cortège s’est déroulé dans un calme relatif dû à la présence peu nombreuse des forces de l’ordre, mais néanmoins équipée de chiens, lesquels ont dans un premier temps tenté d’interdire le dépôt de celle-ci. Après quelques discussions avec un agent gradé, la délégation a finalement obtenu l’autorisation de la déposer, malheureusement la dame qui en était dépositaire avait rebroussé chemin par peur de la brigade canine.

Il est à noter que contrairement à une certaine presse, aucun heurt n’est à déplorer, pas plus que d’affrontement entre manifestants, mis à part quelques invectives verbales, le tout s’est parfaitement bien déroulé comme le démontre notre vidéo-reportage visible ICI.

C’est dans ce même état d’esprit que les manifestants s’en sont alors retournés place de l’ Hôtel de Ville et se sont dispersés de leur propre initiative.

#49-3 #Avesnois

Partagez
©Darius Fawkes pour WPA – TVPC – VOXIVITAS le 04 mars 2020 à 00:53

CopyrightDepot.com numéro: 00067724-1
linktr.ee/Darius_Fawkes
Translate »
%d blogueurs aiment cette page :