Covid-19 : Déconfinement, une illusion à court terme !

Pour Pascal SALCIARINI (L’Est Républicain), « Il y a quelque chose de sidérant et d’insupportable à la fois, d’entendre les gouvernements européens évoquer le déconfinement ».

Effectivement comme il le précise dans son article on ouvre à peine ce week-end un hall de Rungis pour créer une morgue de capacité suffisante. « Mille places pour cercueils plombés, dans le plus grand marché de France, afin d’accueillir la détresse des familles. Certaines n’ont même jamais revu leurs proches, depuis leur départ en ambulance vers leurs funestes destins de contaminés ». précise-t-il.

le déconfinement n’est qu’un mirage.

En tout cas force est de constater que le Premier Ministre Edouard Philippe n’était pas très « à l’aise » sur cette question de l’Assemblée Nationale, restant aussi flou sur le « quand » que sur le « comment », « Je comprends l’impatience mais je veux dire très clairement aux Français que le déconfinement, ce n’est pas pour demain matin (…) Le confinement est aujourd’hui la règle et c’est le cas au moins jusqu’au 15 avril et probablement plus longtemps »

Tout aussi mal à l’aise de déclarer que celui-ci « se fera sans doute de façon progressive« , évoquant « un déconfinement qui serait régionalisé » mais aussi d’autres critères tel que des « classe d’âge » mais encore un « profil sanitaire ».

Traçage de la population

Édouard Philippe a certes exclu jeudi 1er avril la possibilité d’un traçage numérique obligatoire des individus pour lutter contre l’épidémie du coronavirus, devant la mission d’information de l’Assemblée nationale, n’écartant toutefois pas que la question d’un recours à des méthodes de traçage numérique sur la base d’un engagement volontaire restait encore ouverte, soulignant que c’est avec ces outils « qu’un certain nombre de pays ont procédé à l’isolement très strict » des malades et de ceux qui avaient été en contact avec eux. L’exécutif réfléchit actuellement à la mise en place d’une application pour tracer les malades et alerter les personnes qu’ils auraient croisées.

Economistes Vs Scientifiques

Dans cette crise hors norme, l’idée que l’économie vivait un choc brutal, mais limité dans le temps, vient de déposer le bilan et les économistes appellent à une sortie de confinement et une reprise économique urgente, quand de leurs côtés les scientifiques sont très inquiets.

Nombre de médecins, et infectiologues de renom, qui exercent tous les jours à l’hôpital, mettent en garde l’opinion. Leur thèse et simple : parler de déconfinement, alors qu’il y a encore énormément à faire en matière de prévention et d’éducation pratique à la santé, est suicidaire.

Ne perdons pas de vue qu’à l’heure où nous parlons, les rotations d’avions, les trains sanitaires et les évacuations en hélicoptères se poursuivent.

Une sortie de déconfinement dans l’état actuelle des choses, sans médicaments avérés efficaces ni vaccins, en pénurie de masques et en manque de ventilateurs, relève au mieux, pour citer Pascal Salciarini, « de la naïveté, au pire du cynisme économique le plus assumé. »

Translate »
%d blogueurs aiment cette page :