Déclaration conjointe UIT-OMS: Libérer les technologies de l’information pour vaincre le COVID-19


L’Organisation mondiale de la santé et l’Union internationale des télécommunications (UIT), avec le soutien de l’UNICEF, devraient travailler avec des entreprises de télécommunications pour envoyer des SMS directement sur leur téléphone portable avec des messages de santé vitaux afin de les protéger du COVID-19. Ces messages texte atteindront des milliards de personnes qui ne peuvent pas se connecter à Internet pour obtenir des informations.

Plus que jamais, la technologie doit permettre à chacun d’accéder aux informations dont il a besoin. La collaboration débutera dans la région Asie-Pacifique, puis se déploiera à l’échelle mondiale. L’objectif est d’atteindre tout le monde avec des messages de santé vitaux, quel que soit leur niveau de connectivité. On estime que 3,6 milliards de personnes restent hors ligne, la plupart des personnes non connectées vivant dans des pays à faible revenu, où en moyenne seulement deux personnes sur dix sont en ligne.

L’UIT et l’OMS appellent toutes les entreprises de télécommunications du monde entier à se joindre à cette initiative pour aider à libérer le pouvoir des technologies de communication pour sauver des vies grâce au COVID-19. Cette initiative s’appuie sur les efforts actuels pour diffuser des messages sur la santé grâce à l’initiative conjointe OMS-UIT BeHealthy BeMobile.

La maladie à coronavirus (COVID-19) est la première pandémie de l’histoire humaine où la technologie et les médias sociaux sont utilisés à grande échelle pour assurer la sécurité, la productivité et la connexion des personnes tout en étant physiquement séparées.

Les agents de santé utilisent la télémédecine pour diagnostiquer les patients et les hôpitaux dépendent de leur connexion pour les coordonner et les trier. Des réseaux et services de télécommunications résilients et fiables sont essentiels, car de plus en plus de pays, d’entreprises et de particuliers se tournent vers les technologies numériques pour réagir et faire face à l’impact de COVID-19.

S’appuyant sur leur collaboration de longue date, l’UIT et l’OMS se sont engagées à identifier et à mettre à l’échelle les meilleures solutions de santé numérique fondées sur des données probantes et à tirer parti des technologies de pointe telles que l’intelligence artificielle et les mégadonnées pour diagnostiquer, contenir et prévoir les épidémies mieux et plus rapidement. 


Translate »
%d blogueurs aiment cette page :