Le chef de l’OMS met en garde contre la pire pandémie de coronavirus à venir


Le chef de l’Organisation mondiale de la santé a mis en garde contre les pays qui se précipitent pour assouplir les mesures de verrouillage des coronavirus – insistant sur le fait que «le pire est encore devant nous» avec la pandémie mondiale.

« Nous avons averti dès le premier jour: c’est un diable que tout le monde devrait combattre », a déclaré lundi le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus , depuis le siège du groupe à Genève.

« Fais nous confiance. Le pire nous attend encore », a insisté Tedros sur la pandémie qui, mardi matin, a provoqué près de 2,5 millions d’infections confirmées et 171 652 décès dans le monde .

Appelant la maladie «Ennemi public n ° 1», il a appelé à la «solidarité mondiale» dans la lutte contre «l’ennemi commun à l’humanité».

Au lieu de cela, a-t-il dit, trop de pays avaient «eu des ennuis» en ignorant la recherche scientifique et en tirant «les mauvaises conclusions» pour faire face à la crise.

«Arrêtons les surprises supplémentaires. Arrêtons la tragédie », a-t-il dit à propos de la nécessité d’un combat uni.


Translate »
%d blogueurs aiment cette page :