Covid-19 : L’Iran prévoit de rouvrir des mosquées dans des zones exemptes de coronavirus.


L’Iran prévoit de rouvrir des mosquées dans des parties du pays qui sont constamment exemptes de l’épidémie de coronavirus alors que les restrictions imposées aux Iraniens se relâchent progressivement, a déclaré dimanche le président Hassan Rouhani.

L’Iran, l’un des pays du Moyen-Orient les plus durement touchés par la pandémie, sera divisé en régions blanches, jaunes et rouges en fonction du nombre d’infections et de décès, a déclaré Rouhani, sur le site Internet de la présidence.

Les activités dans chaque région seront limitées en conséquence, donc une zone qui a été constamment exempte d’infections ou de décès sera étiquetée blanche et les mosquées pourraient être rouvertes avec la reprise des prières du vendredi, a déclaré Rouhani.

Il a également déclaré que l’étiquette donnée à n’importe quelle région de la République islamique pourrait changer et il n’a pas précisé quand le programme de codage couleur entrerait en vigueur.

Les Iraniens sont retournés dans les magasins, les bazars et les parcs au cours de la semaine dernière alors que le pays assouplit les restrictions sur les coronavirus avec l’augmentation quotidienne du nombre de morts en dessous de 100 depuis le 14 avril.

Le bilan a augmenté de 60 décès au cours des dernières 24 heures pour atteindre les 5.710, pour 90.481 cas confirmés, a déclaré dimanche le porte-parole du ministère de la Santé, Kianush Jahanpur.

Cherchant un équilibre entre la protection de la santé publique et la protection d’une économie déjà frappée par des sanctions, le gouvernement s’est abstenu d’imposer le type de verrouillage total aux villes comme c’est le cas dans de nombreux autres pays.

Mais il a prolongé la fermeture des écoles et des universités et interdit les rassemblements culturels, religieux et sportifs.


Translate »
%d blogueurs aiment cette page :