Covid_19 : Paris 18ème – la diffusion d’une chanson de Dalida malmène le confinement  !


Montmartre, la police de Paris est intervenue samedi suite à un rassemblement  devant l’appartement de Nathan Sebbagh, un technicien de théâtre, ou une foule importante s’était réunie pour danser pendant qu’il diffusait de la musique.

Sebbagh diffuse de la musique depuis son balcon, le samedi soir pour remercier les médecins et essayer de remonter le moral des gens avec des sélections d’une demi-heure.

Bien qu’il n’ait généralement attiré que des petites foules pour écouter sa musique, la dernière session est devenue trop importante, forçant la police à interrompre le rassemblement. 

Les policiers se sont ensuite entretenus séparément avec Sebbagh pour l’avertir de ne plus avoir provoqué un tel rassemblement.

« Il y avait beaucoup de monde. La place était assez pleine. Certaines personnes étaient beaucoup trop proches « , a reconnu Sebbagh , déclarant que ce n’était pas son intention d’attirer une foule. 

Le jeune homme de 19 ans a expliqué avoir transporté les haut-parleurs du théâtre maintenant fermé où il travaillait avant le verrouillage uniquement pour ajouter un peu de zeste musical à la vie au foyer de ses voisins.

«Il me manquait le contact humain et la musique», a-t-il déclaré.

Il a affirmé soutenir de tout cœur le personnel médical luttant contre la pandémie et être désolé s’il les avait bouleversés.

«C’est vrai, les gens craquent. Mais nous sommes dans une situation très compliquée et particulière », a-t-il déclaré. « Le but est de sortir vivant. »

Les actions de Sebbagh ont suscité débats et critiques sur les médias sociaux, les critiques faisant valoir qu’un tel comportement risquait de propager le virus. 


Translate »
%d blogueurs aiment cette page :