Près de 50 à bord du destroyer de la Marine USS Kidd test positif au Covid-19


Le coronavirus a frappé un autre navire de l’US Navy, cette fois le destroyer USS Kidd, sur lequel près de 50 membres d’équipage ont été testés positifs pour la maladie, selon un rapport.

«Deux marins ont été évacués pour raisons médicales aux États-Unis. 15 marins ont été transférés sur l’USS Makin Island (LHD 8) pour une surveillance en raison de symptômes persistants », a déclaré la Marine à NPR dans un communiqué .

«Aucun n’est dans l’USI ou sur les ventilateurs. Les marins à bord de Kidd portent des masques EPI et N95 », a-t-il déclaré.

Près de la moitié des membres d’équipage ont été testés pour le virus, a ajouté la Marine.

« A ce jour, 45% des membres d’équipage de l’USS Kidd (DDG 100) ont été testés pour le COVID-19, avec 47 résultats positifs au total », selon le blog officiel Navy Live.

Un message publié sur la page Facebook du navire a décrit comment les médecins à bord du navire «travaillaient sans relâche non seulement pour tester de nouveaux cas, mais aussi pour soigner nos cas positifs», a rapporté NPR.

«Je suis optimiste, mais ne vous y trompez pas. Le KIDD est en train de se battre en ce moment contre COVID et contre quiconque voudrait capitaliser sur ce qu’il perçoit comme une faiblesse », a déclaré le post Facebook, signé par le directeur général, le Cmdr. Matt Noland.

«Les destroyers sont des navires robustes qui élèvent des marins coriaces. Combattants. Nous avons cela », a-t-il ajouté.

NPR a indiqué que le Kidd se rendra probablement dans un port californien à son retour sur le continent américain. CNN a indiqué qu’il avait effectué une «mission de lutte contre les stupéfiants».

L’épidémie sur le Kidd est la deuxième impliquant un navire de l’US Navy.

Le Premier maître Charles Robert Thacker Jr., un membre d’équipage à bord du porte-avions USS Theodore Roosevelt, est décédé le 13 avril de COVID-19.

Lundi, 955 membres de l’équipage de Roosevelt étaient infectés par le virus, un est hospitalisé et 14 se sont rétablis. Plus de 4 000 sont en quarantaine à terre.

Le commandant du Roosevelt, le capitaine Brett Crozier, a été démis de ses fonctions après avoir envoyé une lettre aux militaires de la marine qui a été divulguée aux médias dans laquelle il les a suppliés de mettre en quarantaine l’équipage.

L’amiral Mike Gilday a depuis recommandé que Crozier, qui a également été testé positif à la maladie, soit ramené à son navire.


Translate »
%d blogueurs aiment cette page :