Covid-19: Iran – Ahwaz, la situation est si grave qu’un patient sur deux doit être hospitalisé


Par Hamid Enayat

Après le retour forcé au travail, la situation dans la province du Khouzistan s’aggrave de jour en jour. Un porte-parole du ministère de la Santé a déclaré aujourd’hui : « nous sommes actuellement confrontés à une situation fragile et instable dans la province du Khouzistan. »

Aujourd’hui, le quotidien officiel Entekhab, citant le patron de l’hôpital Razi à Ahwaz, a écrit : « le coronavirus se développe largement au Khouzistan ; la situation est si mauvaise qu’un patient sur deux doit être hospitalisé. Une soixantaine de patients souffrant de détresse respiratoire se trouvent dans l’unité de soins intensifs, et leur état est extrêmement grave (…) Cette maladie est horrible et sauvage (…) Nous n’avions pas autant de patients auparavant, mais ces derniers jours, nous avons eu beaucoup de malades. La situation au Khouzistandevient critique. »

Mme Maryam Radjavi, le dirigeant de la Résistance iranienne a réagi aux conséquences du retour au travail des personnes sans défense et à l’aggravation de la crise au Khouzistan. Elle a déclaré que la situation dans la province était le produit de la politique de Khamenei et Rohani. Ils ont refusé de payer les salaires des salariés, même temporairement, à partir des richesses de la nation, qu’eux-mêmes et les pasdarans contrôlent. Au lieu de cela, ils ont envoyé les gens à l’abattoir du coronavirus sans leur fournir de soutien médical ni les produits de première nécessité.

Mme Radjavi a ajouté : « une fois de plus, les gens dévoués, surtout les jeunes, doivent voler au secours des malades et des nécessiteux tout en respectant les directives médicales ».

La situation dans d’autres provinces est également désastreuse. Le 6 mai 2020, l’agence IRNA a cité le vice-gouverneur du Khorassan du nord affirmant : « notre province est toujours dans une situation rouge en termes de propagation du coronavirus. » Hier, un autre quotidien officiel, Aftab News, a cité le vice-président de la faculté des sciences médicales disant : « la situation actuelle de la province en termes de propagation du coronavirus est six fois pire que celle du 19 mars 2020, et la plupart des cas se sont produits au cours des quatre derniers jours. »

Le journal proche du gouvernement Jahan Sanat a averti aujourd’hui que « si le gouvernement ne reconsidère pas sa politique, les gens vont exploser comme des volcans ». Un autre quotidien Arman Melli, a écrit : « nous devons tous être vigilants pour ne pas être pris au dépourvu par l’armée des insurgés affamés. »


Diffusé par ©Darius Fawkes pour WPA – TVPC – VOXIVITAS
Par Hamid Enayat

Copyright numéro: 00067724-1
linktr.ee/Darius_Fawkes

Translate »
%d blogueurs aiment cette page :