L’UE exhorte la Chine à respecter l’autonomie de Hong Kong


La Chine doit respecter l’autonomie de Hong Kong, a déclaré l’Union européenne mardi, au milieu de la controverse sur les projets chinois d’adoption d’une loi de sécurité nationale pour la ville.

« Nous attachons une grande importance à la préservation du haut degré d’autonomie de Hong Kong, conformément à la Loi fondamentale et aux engagements internationaux », a déclaré le président du Conseil européen, Charles Michel, qui représente les gouvernements européens.

S’exprimant après une vidéoconférence avec le Premier ministre japonais Shinzo Abe, il a déclaré que l’Europe et le Japon « partagent les mêmes idées » sur la Chine. « Nous ne sommes pas naïfs quant au comportement de la Chine », a déclaré M. Michel.

Il a ajouté que l’Europe soutenait le principe « un pays, deux systèmes » qui régit l’autonomie de Hong Kong.

Le Premier ministre chinois Li Keqiang a proposé une loi de sécurité qui réduirait le statut juridique distinct de Hong Kong. Cette loi devrait être discutée par l’Assemblée populaire nationale chinoise et approuvée jeudi.

Les ministres des affaires étrangères de l’UE devraient discuter de cette question lors d’une réunion régulière vendredi. Une porte-parole de la Commission exécutive de l’UE a déclaré qu’il était trop tôt pour dire si le bloc envisagerait des sanctions contre Pékin. Josep Borrell, le chef de la politique étrangère de l’UE, a déclaré lundi que l’UE a besoin d’une « stratégie plus solide » pour Pékin.

Reportage de Robin Emmott ; édité et traduit pat D;F


Translate »
%d blogueurs aiment cette page :