USA: La police du Minnesota arrête l’équipe de CNN à la télévision en direct


Alors qu’ils couvraient  la troisième nuit d’affrontements contre la police, aux mains de laquelle est mort John Floyd, un Afro-Américain de 46 ans, lors d’une interpellation musclée, le reporter Omar Jimenez, de CNN, a été placé en garde à vue lors d’une émission en direct sur le site des manifestations à Minneapolis, après s’être clairement identifié auprès des officiers. 

«Pourriez-vous me dire pourquoi je suis arrêté, monsieur?» C’est une des dernières phrases que l’on peut entendre de la part d’Omar Jimenez avant que son micro ne soit posé au sol par un policier.

L’équipage de Jimenez a également été menotté et placée en garde à vue, très tôt ce vendredi matin.

Dans les minutes précédant son arrestation, on entend Omar Jimenez discuter avec les policiers anti-émeutes. «Placez-nous où vous le souhaitez, on s’écarte de votre chemin», leur dit le journaliste, accompagné d’une équipe de trois personnes. «Dites nous où vous voulez qu’on se mette, on s’écarte de votre chemin jusqu’à l’intersection», répète-t-il. La discussion semble calme : la voix du journaliste est posée, mais il est difficile d’entendre celle de son interlocuteur, loin du micro et portant un masque de protection.

«Vous êtes placé en état d’arrestation», dit alors un des policiers du Minnesota, venus en renfort de la police locale pour maîtriser les manifestations devenues violentes. Menotté, le journaliste a été conduit derrière le barrage formé par les officiers.

Les journalistes de CNN alors en plateau, essayent d’en apprendre plus, un des membres de l’équipe sur place leur dit : «Je crois que nous sommes tous en train d’être arrêtés». «C’est notre producteur», ajoute-t-il, montrant à l’image un homme en train d’être menotté. «Pourquoi nous arrêtez-vous? Nous étions juste en train de faire passer un message. Votre message», dit le reporter aux officiers. «Nous ne faisons que faire notre métier comme vous», poursuit-il. «Notre caméra est au sol car notre caméraman a été menotté», signale la journaliste en plateau. «Ils se trouvaient là où la police leur a dit de se placer, poursuit-elle. Nous ne savons pas pourquoi ils sont arrêtés. D’après ce que l’on entend, on ne leur en donne pas la raison.»

La caméra, qui diffuse toujours en direct, est finalement ramassée et portée par un policier dont on peut apercevoir les jambières de protection. «Notre photographe, avec qui nous sommes en contact, nous dit qu’ils ont été arrêtés parce qu’ils se trouvaient à un endroit où ils n’avaient pas le droit d’être», finit par annoncer un journaliste en plateau, rappelant que l’équipe a proposé de se déplacer.

Article connexe : Minneapolis: un commissariat incendié après la mort d’un homme noir aux mains de la police


Source: CNN

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
%d blogueurs aiment cette page :