Les Israéliens protestent contre le plan d’annexion de Netanyahu


Plusieurs milliers d’Israéliens ont manifesté samedi contre le plan du Premier ministre Benjamin Netanyahu d’étendre la souveraineté sur certaines parties de la Cisjordanie occupée, annexion de facto de terres que les Palestiniens revendiquent en tant qu’État.

Protestant avec des masques faciaux et gardant leurs distances les uns par rapport aux autres en vertu des restrictions sur les coronavirus, ils se sont réunis sous la bannière « Non à l’annexion, non à l’occupation, oui à la paix et à la démocratie ». Certains ont agité des drapeaux palestiniens.

La manifestation était organisée par des groupes de gauche et ne semblait pas être le début d’un mouvement de masse populaire. Environ la moitié des Israéliens sont favorables à l’annexion, selon un récent sondage d’opinion.

Les organisateurs ont projeté une allocution vidéo du sénateur démocrate américain Bernie Sanders.

« Il n’a jamais été aussi important de défendre la justice et de se battre pour l’avenir que nous méritons tous », a déclaré Sanders. « C’est à nous tous de nous dresser contre les dirigeants autoritaires et de construire un avenir pacifique pour chaque Palestinien et chaque Israélien ».

Les Palestiniens veulent un État indépendant en Cisjordanie, à Jérusalem-Est et dans la bande de Gaza, territoires qu’Israël a pris suite à la guerre au Moyen-Orient en 1967.

Netanyahou a fixé au 1er juillet la date à laquelle il doit commencer à faire avancer son plan d’annexion des colonies israéliennes et de la vallée du Jourdain en Cisjordanie, en espérant un feu vert de Washington.

Le président américain Donald Trump a dévoilé un plan de paix qui prévoit qu’Israël maintienne ses colonies et que les Palestiniens établissent un État dans des conditions strictes.

Les Palestiniens ont rejeté la proposition et ont exprimé leur indignation contre l’annexion proposée par Israël.

Mettant en garde contre d’éventuelles violences et répercussions diplomatiques, certains États européens et arabes, ainsi que les Nations unies, ont exhorté Israël à ne pas annexer ses colonies, considérées par de nombreux pays comme illégales.


Reportage d’Amir Cohen ; traduit et édité par;

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
%d blogueurs aiment cette page :