Résumé du discours d’Emmanuel Macron



Les jours à venir

Dès demain, tout le territoire sauf la Guyane et Mayotte passe en zone verte, ce qui amène l’ouverture des restaurants et des frontières européennes.
Le 1er juillet les frontières hors Europe rouvriront à leur tour.

Les écoles redeviennent obligatoires dès le 22 juin.

Le deuxième tours des élections municipales aura bien lieu le 28 juin.

Les maisons de retraite seront rouvertes dès demain aux visites des proches.

Le virus est toujours là

Emmanuel Macron a une pensée pour nos morts et leurs familles.

Selon lui nous pouvons rouvrir le pays car tout le monde a tenu son rôle.

Le 16 mars la santé est passée au dessus de l’économie, il remercie les soignants et ceux qui ont continué à travailler pendant le confinement.

le 13 avril il avait annoncé la sortie du confinement le 11 mai, et malgré les inquiétudes, il y a eu une reprise du travail, « nous avons bien fait »

« Il faut accélérer la reprise pour faire repartir l’économie ».

Nous avons doublé en quelques jours les capacités en réanimation et recréé de la solidarité.

« Nous pouvons être fiers »

Mais tout ça a révélé des failles dont il faut tirer des leçons par rapport à nos Pays voisins pour régler nos faiblesses.

Il faudra vaincre le virus et retrouver notre indépendance.

L’économie mondiale s’est effondrée, il faut la reconstruire.

Toutes les mesures ont été mises en place pour préserver l’emploi (près de 500 milliards d’euros).

Ces dépenses se justifient mais s’ajoutent à notre dette, nous ne rajouterons pas de fiscalité pour le moment mais il faudra travailler plus fort.

« Je m’engage dans cette reconstruction économique« , éviter les licenciements, créer de nouveaux emplois.

Il faut aussi créer les amplifications économiques par la reconstruction écologique et l’accélération du patrimoine maritime, et aussi sociale et solidaire (le ségur de la santé).

Pour mieux protéger nos anciens et les plus pauvres, et un renfort des emplois des jeunes, ce plan se fera avec l’Europe, l’accord conjoint avec l’Allemagne sur une dette conjointe est une avancée pour consolider l’Europe face à la chine et aux Etats-Unis ; et ce dès le conseil européen de juillet.

Il faut être unis autours de la République, chacun doit trouver sa place quelque soit son origine et sa religion en réduisant les inégalités dans le monde de l’emploi ou du logement.

« Nous seront intraitables face au racisme et à la discrimination. »

Selon le Président, la République n’effacera aucun nom de son histoire.

Les forces de l’ordre méritent la reconnaissance de la nation.

Nous devons créer un équilibre des territoires et les décisions doivent être prises par tous les acteurs, plus seulement à Paris.

« Tout ceci est possible grace à notre politique menée depuis trois ans. »

Mais nous devons maintenant faire différemment, dans un esprit de concorde.

Les deux chambres devront faire des propositions concrètes pour l’avenir.

« N’oublions ni nos forces ni notre engagement, agissons ensemble avec la volonté de conquérir cette énergie du jour qui vient. »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
%d blogueurs aiment cette page :