Bruxelles: Des centaines de personnes font la fête, la police intervient.


Hier soir, une réunion de masse a eu lieu sur la place Flagey à Bruxelles. Des centaines de personnes se tenaient les unes près des autres, dansant et faisant la fête sans porter de masque, en totale contradiction avec les mesures de distanciation. La police a dû intervenir pour disperser la foule. De nombreux fêtards se sont ensuite installés sur d’autres places du quartier.

Les images montrent des centaines de personnes faisant la fête et dansant sur la Place Sainte-Croix à Ixelles.

La police bruxelloise a dû intervenir ce samedi soir pour disperser les personnes sur la place. “Nous avons invité les gens à se séparer”, a déclaré Ilse Van de Keere, de la zone de police Bruxelles-Capitale Ixelles. “Ce n’était pas évident vu le nombre de personnes. Il n’est pas dans notre intention d’intervenir durement, nous comptons sur la compréhension des mesures en vigueur”.

Il y avait beaucoup de monde. Plusieurs centaines de personnes étaient rassemblées. Nous avons invité les gens à se déplacer, mais ils avaient envie de rester après la fermeture des établissements (bars, restaurants,…) vers 1h du matin » , a indiqué Ilse Van de keere, la porte-parole de la zone de police Bruxelles Capitale-Ixelles sur le site d’RTL. « Quand ils quittaient un lieu, ils allaient se rassembler vers un autre endroit. Ils sont ainsi passés de la place Flagey à la place Saint-Croix, à l’Abbaye d’Ixelles ou encore au bois de la Cambre. À chaque fois, les règles de distanciations n’ont pas été respectées. Cela a duré une bonne partie de la nuit. » Aucun procès verbal pour non respect des règles de distanciation sociale n’a été dressé, explique le site d’information.

Au bout d’un moment, la police a réussi à faire évacuer la place. “Mais même après cela, nous avons dû prendre des mesures contre des groupes qui s’étaient installés sur d’autres places et dans d’autres lieux de la municipalité”, explique Ilse Van de Keere. “Il n’y a eu aucun incident et personne n’a été arrêté.”

Ce n’est pas la première fois que la police doit intervenir sur et autour de la place Flagey cette semaine, bien que ce soit clairement le plus grand rassemblement jusqu’à présent. Lundi, il y a eu une émeute sur l’Avenue Générale de Gaulle, une rue est un peu plus éloignée de la place Flagey. Lorsque la police est intervenue pour demander au groupe de se disperser, il y a eu un incident. Deux policiers ont été blessés. L’un d’entre eux a été incapable de travailler pendant trois jours. Cinq jeunes ont été arrêtés.

Incident similaire à Anderlecht

La police est également intervenue dimanche vers 05h00 pour un rassemblement de personnes rue Dante à Anderlecht, a indiqué la zone de police Bruxelles-Midi, confirmant une information de la RTBF. Environ 500 individus se sont retrouvés autour d’un grand feu et de la musique s’est faite entendre. Les forces de l’ordre ont procédé à l’évacuation de ces personnes.

“Elles ont obtempéré sans poser de problème. Il n’y a pas eu d’arrestation et aucun procès-verbal n’a été dressé”, a déclaré la zone de police.

Largement commentée sur les réseaux sociaux, cette ‘unlocknight’ a choqué de nombreux riverains : « Lamentable. Tant de gens se privent de voir leurs proches, d’embrasser leurs petits-enfants et de revivre normalement. Qu’en pensent les restaurateurs obligés d’ouvrir avec 1m50 entre chaque table? Les organisateurs de festivals ou de concerts qui ont dû rembourser leurs clients? Les patrons de bars et de boites de nuit contraints de rester encore fermés?!! » , a commenté une Ixelloise.


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
%d blogueurs aiment cette page :