E. Macron dédouane Alexis Kohler, accusé de conflit d’intérêts et prise illégale d’intérêts



Qui est A.Kohler

Il était alors directeur de cabinet d’Emmanuel Macron, ministre des Finances.

né le 16 novembre 1972 à Strasbourg, c’est un haut fonctionnaire français.

Directeur de cabinet de Pierre Moscovici puis d’Emmanuel Macron au ministère des Finances sous la présidence de François Hollande, il est secrétaire général de l’Élysée depuis mai 2017 sous la présidence d’Emmanuel Macron.

 Il est proche d’Édouard Philippe, qu’Emmanuel Macron connaît peu lorsqu’il le nomme Premier ministre.

Il est auditionné le 26 juillet 2018 par la commission des lois du Sénat dans le cadre de la mission d’information relative à l’affaire Benalla.
Au moment de rendre son rapport, la commission du Sénat met en cause le témoignage devant sa commission d’Alexis Kohler, de Patrick Strzoda (directeur de cabinet d’Emmanuel Macron) et du général Lionel Lavergne, soupçonnés d’« omissions, incohérences » et « contradictions », et demande au Bureau du Sénat de « saisir le ministère public » qui pourra « procéder aux investigations qu’il jugera opportunes afin de déterminer s’il y a lieu de donner des suites judiciaires à ces déclarations ».

En 2019, il supervise le projet de privatisation d’Aéroports de Paris (ADP)38.

Dans le contexte de l’épidémie de maladie à coronavirus, il milite pour le maintien du premier tour des élections municipales de 2020, finalement décidé par Emmanuel Macron.

L’affaire

Après sa nomination comme secrétaire général de l’Élysée, il annonce qu’il se déportera pour toutes les questions qui pourraient concerner MSC .

En mai 2018, Martine Orange révèle dans Mediapart son lien de parenté avec Rafaela Aponte, cofondatrice de MSC, et met en cause « un conflit d’intérêts majeur » compte tenu des responsabilités qu’il a exercées jusqu’alors sans que ce lien soit connu ni signalé selon elle.

Une nouvelle plainte est déposée par Anticor le 8 août 2018, pour « prise illégale d’intérêt » : celle-ci se fonde sur des votes d’Alexis Kohler pour des contrats en faveur d’une filiale française de MSC concernant l’exploitation d’un terminal du Grand port maritime du Havre (GPMH), alors qu’il siégeait en 2010-2012 au conseil de surveillance de cet établissement public (EPIC), en tant que représentant de l’Agence des participations de l’État (APE), aux côtés du maire du Havre, l’actuel Premier ministre Édouard Philippe.

Le 23 juin 2020, Mediapart révèle qu’Emmanuel Macron avait écrit au PNF à l’été 2019 pour disculper Alexis Kohler, au lendemain d’un rapport de police l’accablant, passant ainsi outre la séparation des pouvoirs. À la suite de cette lettre, un second rapport d’enquête avait été écrit, aboutissant à des conclusions inverses. Un mois plus tard, l’enquête avait été classée sans suite

E.Macron nie le conflit d’intérêt

Mais dès juillet 2019, E.Macron nie toute implication de l’accusé dans un quelconque conflit d’intérêt.
«Je vous confirme que lors de ma prise de fonction de ministre […] j’étais déjà informé de vos liens familiaux avec les actionnaires de contrôle de MSC, ainsi que de la volonté que vous aviez exprimée de rejoindre cette entreprise quelques mois plus tard. Vous m’aviez d’ailleurs formellement remis […] un courrier demandant à ne jamais avoir à traiter des dossiers et questions concernant cette société»,

L’intervention du chef de l’Etat dans cette procédure judiciaire individuelle aura sans doute pesé sur l’enquête très contestée par mediapart, visant Alexis Kohler qui sera classée sans suite.

le député LFI Ugo Bernalicis, lui, interpelle le garde des Sceaux, lors d’une séance de questions à l’Assemblée nationale.
«Etiez-vous au courant que le président de la République censé être garant de l’indépendance de l’autorité judiciaire […] était intervenu directement dans un dossier individuel ? Etes-vous prête à ouvrir une enquête de l’Inspection générale de la justice ?»,

Nicole Belloubet, embarrassée, répondra «Votre question englobe plusieurs éléments auxquels il est très difficile ici de répondre en quelques minutes, tant la confusion qui résulte des différents éléments que vous avez amenés rend une réponse claire délicate».

Anticor a donc tenté de relancer l’enquête visant Alexis Kohler en déposant une plainte avec constitution de partie civile.

sources
RT France
wikipedia

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
%d blogueurs aiment cette page :