Etats-Unis-une quarantaine mise en place dans trois Etats face au pic des cas de Covid-19



Trois gouverneurs américains vont mettre en quarantaine les visiteurs provenant d’États où le COVID-19 a fait un pic.

Les nouveaux cas de coronavirus explosent

De nombreuses régions des États-Unis, New York, le New Jersey et le Connecticut voient leurs nombre de cas augmenter fortement.

L’annonce d’aujourd’hui est intervenue un jour après que le pays ait enregistré la deuxième plus forte augmentation des cas de coronavirus depuis le début de la crise sanitaire début mars.
Il y a eu près de 36.000 nouvelles infections dans tout le pays mardi, selon un décompte de Reuters.

Une fois à l’épicentre de l’épidémie, leurs gouverneurs obligeront les visiteurs de ces États à se mettre en quarantaine à leur arrivée.

Le gouverneur de New York, Andrew Cuomo, a précisé que les États soumis à la quarantaine de 14 jours seront l’Alabama, l’Arkansas, l’Arizona, la Floride, la Caroline du Nord, la Caroline du Sud, le Texas, Washington et l’Utah.

Pour le gouverneur du New Jersey Phil Murphy « C’est une chose intelligente à faire« 
Il a ajouté « Nous avons fait subir à notre peuple, tous les trois un aller-retour en enfer, et la dernière chose que nous devons faire maintenant est de soumettre nos gens à une nouvelle épreuve« .

Point sur l’épidémie

Les États-Unis semblaient avoir endigué l’épidémie en mai, ce qui a conduit de nombreux États à lever les restrictions sur l’activité sociale et économique.

Mais le virus se déplace dans les zones rurales et dans d’autres endroits où il n’avait pas pénétré en profondeur au départ.
Le virus reprend également sa progression dans les États qui se sont ouverts tôt pour atténuer l’effet dévastateur des restrictions sur les économies locales.

Ainsi la Floride, l’un des premiers États à rouvrir, a connu mercredi une augmentation record de plus de 5 500 nouveaux cas.

L’Oklahoma, qui n’a jamais ordonné de fermeture à l’échelle de l’État, a enregistré un nombre record de nouveaux cas aujourd’hui, la sixième fois qu’il pulvérise ce record.

Hier, l’Arizona, la Californie, le Mississippi et le Nevada ont enregistré des hausses record.

Lundi, le Texas a établi un record absolu.

L’augmentation du nombre de cas à l’échelle nationale hier a été la plus forte depuis le record de 36 426 nouveaux cas établi le 24 avril.

La région de New York-New Jersey-Connecticut a réduit son taux d’infection après avoir verrouillé une grande partie de son économie.

Dans les faits

Les visiteurs qui enfreignent le nouvel ordre de quarantaine dans les trois États du Nord-Est pourraient se voir infliger des amendes de 1 000 dollars pour une première infraction et de 5 000 dollars pour des récidives, a déclaré M. Cuomo.

L’ordre prendra effet à partir de minuit.

La Quarantaine

Le gouverneur du Connecticut, Ned Lamont, a déclaré que les fonctionnaires surveilleraient attentivement les voyages en provenance des États où le taux d’infection est élevé.

« Si vous venez dans le Connecticut, vous venez à New York, vous venez dans le New Jersey, vous venez en toute sécurité, vous suivez les protocoles« .

De telles quarantaines ne sont pas sans précédent.
Hawaii exige des visiteurs du continent américain qu’ils se mettent en quarantaine pendant deux semaines.
La Floride et le Texas, à un moment donné, exigeaient que les personnes arrivant des aéroports de la région de New York soient mises en quarantaine pendant deux semaines.

Le Département américain de la Justice a déposé son soutien à une action en justice contestant la quarantaine d’Hawaï, affirmant que les visiteurs se voient refuser les droits accordés à la plupart des résidents de l’île.

Si l’augmentation du nombre de cas peut être attribuée à la multiplication des tests, les chiffres ne sont pas corrélés.
En effet, le nombre moyen de tests a augmenté de 7,6 % au cours des sept derniers jours, selon les données du projet de suivi COVID, tandis que le nombre moyen de nouveaux cas a augmenté de 30 %.
Le pourcentage de tests positifs est également en hausse.

Au moins quatre États affichent des taux moyens à deux chiffres de tests positifs pour le virus, comme l’Arizona, avec 20 %.
En revanche, New York a fait état de taux de tests positifs d’environ 1 %.

L’Union européenne espère rouvrir les frontières à partir de juillet, mais elle examinera la situation de chaque pays tous les quinze jours, selon les diplomates et un document exposant les critères qui pourraient empêcher les Américains et les Russes d’entrer sur son territoire.

pour reuters Jonathan Allen et Peter Szekely
traduit par

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
%d blogueurs aiment cette page :