Edouard Philippe remporte les élections municipales au Havre.


Edouard Philippe, premier Ministre a été élu ce dimanche, Maire de la ville portuaire du Havre, au nord de la France, ce qui constitue un rare point positif pour le président Emmanuel Macron, en ce jour d’élections municipales où son parti devrait enregistrer de mauvais résultats.

La victoire de Philippe pourrait conduire à un remaniement du gouvernement, bien que la constitution française, lui permette, de nommer quelqu’un d’autre comme maire tant qu’il reste Premier ministre.

Macron, qui pourrait sortir des élections municipales sans remporter un seul concours dans une grande ville, a félicité son premier ministre pour une « belle victoire ». Son bureau au Palais de l’Elysée a déclaré que les deux hommes se rencontreraient lundi.

« Nous allons célébrer cette victoire », a déclaré Philippe à ses partisans.

Les gens ont voté en petit nombre et ont porté des masques au second tour des élections municipales, qui avaient été retardées pendant des mois par le blocage de la crise du coronavirus.

Un sondage anticipé a montré que le Rassemblement national de Marine Le Pen, parti d’extrême droite, a remporté la victoire à Perpignan. Si cela se confirme, ce sera la première fois que le parti prend le contrôle d’une ville de plus de 100 000 habitants.

Il y a un an, Macron avait espéré que les élections locales aideraient à ancrer son jeune parti centriste dans les villes de France, y compris Paris, avant une réélection prévue pour 2022. Mais plus récemment, les aides présidentiels ont minimisé les attentes.

Les 35 000 maires de France définissent la politique à suivre sur des questions allant de l’urbanisme à l’éducation et à l’environnement. Si les facteurs locaux déterminent généralement les choix des électeurs, ils donnent à ces derniers la possibilité de soutenir ou de sanctionner un président en plein mandat.

« Nous avons un gouvernement qui est complètement déconnecté de la réalité », a déclaré Mme Naouel, une électrice du 9e arrondissement de Paris, qui a déclaré soutenir le candidat de l’opposition de centre-droit.

Le taux de participation n’a été que de 40,5%, selon les données du ministère de l’intérieur.


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
%d blogueurs aiment cette page :