La Turquie réclame des excuses à la France


Le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, a déclaré jeudi qu’Ankara attendait des excuses de la France pour ses “fausses accusations” relatives à un incident survenu le mois dernier entre une frégate française et des bâtiments turcs.

Une enquête menée par l’Otan n’a pas corroboré la version présentée par Paris, a-t-il rappelé.

Selon la France, des bâtiments turcs ont “illuminé” à trois reprises “avec leurs radars de conduites de tirs” la frégate Courbet le 10 juin dernier en Méditerranée orientale.

Le bâtiment français tentait alors de vérifier, dans le cadre de la mission de surveillance de l’Otan Sea Guardian, qu’un bateau turc naviguant transpondeur coupé et refusant de communiquer son port de destination ne transportait pas d’armes vers la Libye.

La France accuse la Turquie, membre comme elle de l’Otan, de ne pas respecter ses engagements sur la Libye.

Elle a décidé de suspendre temporairement sa participation aux opérations de surveillance de l’Otan en Méditerranée orientale, le temps d’obtenir des clarifications de l’Alliance, principalement sur le respect de l’embargo qui frappe les livraisons d’armes à la Libye.


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
%d blogueurs aiment cette page :