La Russie reste attachée à l’interdiction des essais nucléaires – Ministère des Affaires étrangères


La Russie reste attachée à l’interdiction des essais nucléaires et continue à mettre en œuvre le traité d’interdiction complète des essais nucléaires malgré le fait que ce traité ne soit pas entré en vigueur, a déclaré samedi le service de presse du ministère russe des affaires étrangères en commentant l’adhésion et le respect par les États-Unis, d’ici 2020, des accords et engagements en matière de contrôle des armements, de non-prolifération et de désarmement (rapport de conformité).

Le ministère des affaires étrangères a souligné que « les allégations américaines selon lesquelles la Russie aurait violé le moratoire sur les essais nucléaires en menant des expériences nucléaires incompatibles avec la norme américaine de « rendement zéro » ne sont pas censées être étayées par des preuves ».

« Parallèlement, les Américains admettent qu’ils ne connaissent ni le nombre de ces expériences en 2019 ni si elles ont été menées ou non. Nous soulignons que conformément à ses engagements internationaux, la Russie ne devrait pas suivre les « normes américaines » dans le domaine des essais nucléaires », a ajouté le ministère.

« Nous confirmons officiellement que la Russie reste strictement engagée dans le moratoire sur les essais nucléaires et continue à mettre en œuvre les dispositions du Traité d’interdiction complète des essais nucléaires en ce qui concerne l’interdiction des essais nucléaires, en dépit du fait que le traité n’est pas entré en vigueur », a souligné le ministère.

« Contrairement aux États-Unis, nous l’avons ratifiée il y a 20 ans et l’avons mise en œuvre avec succès. Parallèlement, nous partons du principe que tout désaccord sur les critères de respect des engagements pertinents peut et doit être réglé dans le cadre du traité d’interdiction complète des essais nucléaires après son entrée en vigueur », indique la déclaration.

« Tant que les États-Unis n’auront pas ratifié ce traité, nous pensons qu’il est contre-productif de discuter avec les représentants de ce pays de la question du respect de cette interdiction des essais nucléaires », souligne-t-elle.

Le ministère des affaires étrangères a souligné que « les insinuations semblent avoir été faites de manière à détourner l’attention du traité d’interdiction complète des essais nucléaires ». Le ministère note que « les États-Unis ont placé le traité au bord de l’effondrement total en renonçant à sa ratification ».

« Washington semble préparer le monde à ce que le moratoire volontaire sur les essais nucléaires, qui est toujours en vigueur aux États-Unis, soit abandonné et, par conséquent, le traité d’interdiction complète des essais nucléaires sera totalement démantelé », a déclaré le ministère des affaires étrangères.

En outre, le ministère russe des affaires étrangères a souligné que « les allégations concernant le non-respect présumé par la Russie du traité sur la limitation des essais d’armes nucléaires souterrains (connu sous le nom de traité d’interdiction des essais nucléaires) signé par l’Union soviétique et les États-Unis en 1974 sont fondées sur des « messages » absolument faux. En vertu de ce traité, les parties doivent s’informer mutuellement des essais nucléaires ».


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
%d blogueurs aiment cette page :