Le Japon renforce ses efforts de sauvetage en avertissant de nouvelles pluies dans les zones touchées par les inondations.


Mardi, le Japon a mis en garde contre de nouvelles pluies torrentielles sur l’île de Kyushu, dans le sud-ouest du pays, et a renforcé les opérations de sauvetage, le nombre de morts dans les zones inondées ayant dépassé les 50, avec une douzaine de personnes portées disparues.

Le gouvernement a déclaré qu’il doublerait les effectifs de sauvetage et de secours, car les fortes pluies ont détruit des maisons et provoqué des glissements de terrain dans ce qui s’annonce comme la pire catastrophe naturelle du Japon depuis le typhon Hagibis, qui a tué 90 personnes en octobre.

Le front de pluie devrait rester sur la région jusqu’à jeudi, a déclaré le chef du cabinet Yoshihide Suga lors d’une conférence de presse régulière.

« La pluie est attendue sur un large front qui s’étend de l’ouest à l’est du Japon », a-t-il déclaré.

La police, les forces d’autodéfense (SDF) et les unités des garde-côtes mènent des opérations de recherche et de sauvetage, a déclaré M. Suga, en exhortant les gens à prendre les précautions nécessaires pour assurer leur sécurité.

Le nombre de morts est passé à 56 avec des disparus, selon le diffuseur public NHK. Elle a montré des rivières gonflées, des maisons détruites, des routes couvertes de glissements de terrain et des habitants bloqués, plongés en sécurité par des hélicoptères militaires.

Kyodo News a rapporté au moins 71 glissements de terrain dans 12 préfectures, en citant le ministère des terres, et a déclaré que plus de 1,3 million de personnes avaient reçu l’ordre de quitter leurs maisons.

Le Premier ministre Shinzo Abe a déclaré que le gouvernement doublerait les effectifs de sauvetage et de secours, qui sont passés de quelques jours à 80 000 personnes, dont environ 20 000 soldats des FSD.

Certaines entreprises de la région ont temporairement cessé leurs activités, mais M. Suga a déclaré qu’il ne s’attendait pas à des perturbations majeures des chaînes d’approvisionnement, comme cela s’est produit il y a deux ans lorsque des inondations mortelles ont également frappé Kyushu.

Le gouvernement continuera à assurer la liaison avec les entreprises locales, a déclaré M. Suga, ajoutant : « Nous voulons prendre rapidement les mesures nécessaires telles que le soutien aux petites et moyennes entreprises en fonction de la situation à venir ».

Les constructeurs automobiles Toyota Motor et Mazda Motor, ainsi que le conglomérat électronique Panasonic Corp ont tous arrêté leurs activités dans certaines usines lundi en raison de fortes pluies.

Mazda a annulé le deuxième quart de travail dans ses usines d’Hiroshima et de Hofu, dans la préfecture de Yamaguchi, mardi, et prévoit d’ouvrir mercredi. Panasonic a déclaré que son usine de capteurs à Kagoshima fonctionnait normalement mardi.

Toyota a déclaré qu’il garderait ses trois usines de Kyushu fermées mardi après avoir arrêté la production la veille pour des raisons de sécurité, et qu’il prévoyait de les redémarrer mercredi.


Source photo : Reuters ; rédaction par Chris Gallagher, pour Reuters ; édité et traduit par,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
%d blogueurs aiment cette page :