TikTok affirme qu’elle quittera le marché de Hong Kong dans les jours à venir.


TikTok quittera le marché de Hong Kong dans les jours à venir, a déclaré un porte-parole à Reuters lundi en fin de journée, alors que d’autres sociétés technologiques, dont Facebook Inc, suspendent le traitement des demandes de données des utilisateurs du gouvernement dans la région.

L’application vidéo courte, propriété de la société chinoise ByteDance, a pris la décision de quitter la région suite à la mise en place par la Chine d’une nouvelle loi de sécurité nationale pour la ville semi-autonome.

« À la lumière des récents événements, nous avons décidé de mettre fin aux opérations de l’application TikTok à Hong Kong », a déclaré un porte-parole de TikTok en réponse à une question de Reuters sur son engagement envers le marché.

La société, désormais dirigée par l’ancien directeur de Walt Disney Co, Kevin Mayer, a déclaré par le passé que les données des utilisateurs de l’application ne sont pas stockées en Chine.

TikTok a également déclaré précédemment qu’elle ne se conformerait à aucune demande du gouvernement chinois de censurer le contenu ou d’accéder aux données des utilisateurs de TikTok, et il ne lui a jamais été demandé de le faire.

La région de Hong Kong est un petit marché déficitaire pour l’entreprise, a déclaré une source familière avec la question. En août dernier, TikTok a déclaré avoir attiré 150 000 utilisateurs à Hong Kong.

Selon la société d’analyse Sensor Tower, TikTok a été téléchargé plus de 2 milliards de fois dans le monde entier via les magasins d’applications Apple et Google après le premier trimestre de cette année.

Selon la source, cette décision a été prise parce qu’il n’était pas clair que Hong Kong relèverait désormais entièrement de la juridiction de Pékin à la lumière de la nouvelle loi.

TikTok a été conçu de manière à ce que la Chine continentale ne puisse pas y accéder. Cela faisait partie d’une stratégie visant à attirer un public plus global. Son équivalent en Chine continentale s’appelle Douyin.

Il n’est pas prévu pour l’instant d’introduire Douyin sur le marché de Hong Kong, a déclaré un porte-parole de ByteDance.

Bien que Douyin ne soit pas disponible sur les app stores d’outre-mer, il a rassemblé plus d’utilisateurs que TikTok à Hong Kong, selon une deuxième source qui connaît bien la situation. Les utilisateurs de Chine continentale peuvent télécharger l’application lorsqu’ils se trouvent sur le continent ou en changeant de compte.

« Douyin a beaucoup d’utilisateurs à Hong Kong et continuera à servir les utilisateurs là-bas », a déclaré Zhang Nan, le PDG de ByteDance China, dans un communiqué.

Fang Kecheng, professeur assistant à l’université chinoise de Hong Kong, a déclaré que la décision de TikTok mettait en évidence le dilemme auquel sont confrontées les entreprises chinoises qui tentent de s’internationaliser, ajoutant que c’était « inévitable ».

« Vous devez suivre les politiques locales et essayer de ne pas offenser le gouvernement chinois et le public. La séparation de TikTok (de Douyin) par ByteDance était la même stratégie ».


Source photo : Dado Ruvic Reuters ; rédaction par Kenneth Li, Jacqueline Wong, pour Reuters ; édité et traduit par,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
%d blogueurs aiment cette page :