La Turquie affirme que six personnes ont été tuées dans un attentat à la bombe près de la frontière syrienne.


Un attentat à la bombe perpétré par la milice kurde YPG a tué six personnes et en a blessé onze autres mardi dans la ville de Tel Abyad, au nord-est de la Syrie, près de la frontière turque, a déclaré le ministère turc de la défense.

La ville arabe, d’où les forces soutenues par la Turquie ont chassé la milice YPG en octobre dernier lors d’une campagne majeure menée par l’armée turque, a été le théâtre d’une série d’attentats à la voiture piégée qui ont tué des dizaines de civils.

L’attaque a été menée avec une voiture piégée et des civils blessés ont été soignés dans des hôpitaux des deux côtés de la frontière, selon une déclaration du bureau du gouverneur de la province de Sanliurfa, dans le sud-est de la Turquie.

Le bureau du gouverneur a déclaré que 17 personnes ont été blessées lors de l’attaque.

Le YPG – qu’Ankara considère comme un groupe terroriste en raison de ses liens avec les militants kurdes du PKK dans le sud-est de la Turquie – était depuis des années allié aux Etats-Unis dans la lutte contre l’Etat islamique.


Rédaction par Jonathan Oatis, pour Reuters ; édité et traduit par,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
%d blogueurs aiment cette page :