Les Pays-Bas interdisent à nouveau les arrivées en provenance de Serbie et Monténégro.


Les Pays-Bas ont de nouveau fermé leurs frontières aux personnes en provenance de Serbie et du Monténégro mercredi, une semaine après les avoir ouvertes, en raison de l’augmentation rapide des infections au coronavirus dans les deux pays.

Les voyageurs en provenance de Serbie-et-Monténégro ont retrouvé l’accès aux Pays-Bas le 1er juillet lorsque les Néerlandais, suivant les directives de l’Union européenne, ont rouvert leurs frontières à une liste de 14 pays extérieurs au bloc.

Mais le gouvernement a déclaré qu’une augmentation des infections au coronavirus en Serbie et au Monténégro l’avait obligé à retirer à nouveau ces pays de la liste et que les voyageurs néerlandais ne devaient s’y rendre qu’en cas d’absolue nécessité.

La Serbie a déclaré un embargo à Belgrade le week-end prochain en raison de l’épidémie de COVID-19, provoquant des émeutes dans la capitale qui ont fait des dizaines de blessés.

Plus tôt dans la journée de mercredi, l’Autriche a émis des avertissements aux voyageurs pour la Bulgarie, la Roumanie et la Moldavie en raison de l’aggravation de la situation du coronavirus dans ces pays.


Rédaction par John Stonestreet, pour Reuters ; édité et traduit par,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
%d blogueurs aiment cette page :