Harley-Davidson va supprimer des centaines d’emplois, dans le cadre de sa stratégie de redressement.


Harley-Davidson Inc a déclaré jeudi qu’elle licencierait 500 employés cette année dans le cadre des efforts du nouveau directeur général Jochen Zeitz pour relancer le constructeur de motos en difficulté.

Dans le cadre de cette réorganisation, le directeur financier John Olin quittera l’entreprise dès maintenant. Darrell Thomas, trésorier, deviendra le directeur financier par intérim, a-t-il déclaré.

Les ventes de Harley-Davidson sont en baisse depuis cinq ans aux États-Unis, son plus grand marché, en raison du vieillissement de sa clientèle de baby-boomers. La douleur économique causée par la pandémie de coronavirus a encore réduit la demande au détail.

En réaction à la faiblesse des ventes, l’entreprise de Milwaukee a réduit sa production, ce qui a entraîné la suppression de 140 emplois le mois dernier dans ses usines de Pennsylvanie et du Wisconsin.

Les dernières réductions s’ajoutent à ces licenciements, a déclaré une porte-parole de l’entreprise.

Zeitz, qui a pris la direction de l’entreprise en février, est salué pour le redressement de l’activité de la marque Puma, qui était au bord de la faillite.

Sa stratégie de restructuration, baptisée The Rewire, vise à faire de Harley une organisation plus légère et plus souple. Elle vise à redéfinir les lignes de produits, à se concentrer sur les points forts de l’entreprise et à donner la priorité aux marchés rentables.

« Des changements importants sont nécessaires, et nous devons aller dans de nouvelles directions », a déclaré M. Zeitz.

M. Harley a déclaré que les mesures annoncées jeudi jetteront les bases d’un plan stratégique de cinq ans visant à relancer les ventes que l’entreprise prévoit de partager au quatrième trimestre.

Au total, la restructuration entraînera la suppression de 700 postes dans le monde. Elle se traduira par une charge de restructuration de 50 millions de dollars en 2020, dont 42 millions de dollars au deuxième trimestre.

Bien que la révision devrait être terminée d’ici la fin de l’année, M. Harley a déclaré qu’elle entraînera probablement des charges de restructuration supplémentaires en 2021.

La société fournira plus de détails sur l’impact financier dans son rapport sur les bénéfices du deuxième trimestre dans le courant du mois.

Les actions de Harley ont baissé de 1% à 25,33 dollars.


Source photo : Benoit Tessier pour Reuters ; rédaction par Sonya Hepinstall et Dan Grebler, pour Reuters ; édité et traduit par,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
%d blogueurs aiment cette page :