L’Allemagne devra modifier sa législation en matière de surveillance après l’affaire Wirecard.


Le ministre des finances Olaf Scholz a déclaré vendredi que l’affaire Wirecard entraînera des modifications des lois sur la surveillance financière, alors que les procureurs allemands enquêtent sur des allégations de fraude, de falsification de l’équilibre et de manipulation du marché dans l’entreprise en faillite.

« Il s’agit vraiment d’aller au fond de ce qui s’est passé avec Wirecard. Cela nous amènera à devoir modifier toute une série de lois nationales », a déclaré M. Scholz.


Source photo : Andreas Gebert pour Reuters ; rédaction par Thomas Escritt, pour Reuters ; édité et traduit par,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
%d blogueurs aiment cette page :