Bill Gates veut distribuer les traitements du Covid à ceux qui en ont besoin, et pas aux plus offrants

Bill Gates demande que les médicaments COVID-19 aillent aux personnes qui en ont besoin, et non au « plus offrant ».

Pour lui, le fait de se fier aux forces du marché prolongerait la pandémie mortelle.

« Si nous laissons simplement les médicaments et les vaccins aller au plus offrant, au lieu de les mettre à la disposition des personnes et des endroits qui en ont le plus besoin, nous aurons une pandémie plus longue, plus injuste et plus mortelle ».

L’équité, pas le marché

« Nous avons besoin que les dirigeants prennent ces décisions difficiles sur la distribution en se basant sur l’équité, et pas seulement sur des facteurs liés au marché ».

Avec des centaines de projets de vaccins en cours et des gouvernements en Europe et aux États-Unis qui investissent des milliards de dollars dans la recherche, les essais et la fabrication, on craint que les pays riches ne raflent des médicaments prometteurs contre le nouveau coronavirus, laissant les pays en développement les mains vides.

La Commission européenne et l’Organisation mondiale de la santé ont mis en garde contre une concurrence malsaine dans la course à un médicament considéré comme essentiel pour sauver des vies et résoudre le chaos économique semé par le virus, tandis que certains responsables à Washington ont indiqué qu’ils chercheraient à donner la priorité aux résidents américains.

Référence à la crise du sida

B. Gates a déclaré que les efforts entrepris il y a deux décennies pour lutter contre la crise mondiale du VIH/sida, lorsque les pays se sont réunis pour rendre les médicaments disponibles dans la plupart des régions du monde, y compris en Afrique, peuvent servir de modèle pour rendre les médicaments COVID-19 largement accessibles.

Il a cité en exemple le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, créé en 2002, et le plan d’urgence du président américain pour la lutte contre le sida, qui vise à fournir des médicaments aux populations pour combattre certaines des maladies les plus mortelles du monde.

« L’une des meilleures leçons dans la lutte contre le VIH/sida est l’importance de mettre en place ce vaste système mondial de distribution équitable pour faire parvenir les médicaments à tout le monde » (Bill Gates).

pour reuters John Miller
traduit par

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
%d blogueurs aiment cette page :