Nouvelle fuite de carburant en Russie

Le groupe russe Nornickel signale une nouvelle fuite de carburant dans l’Arctique.

Le géant minier russe Norilsk Nickel a déclaré ce dimanche qu’environ 45 tonnes de carburant aviation s’étaient échappées de son pipeline dans l’Arctique.

La sécurité de l’environnement arctique est sous les projecteurs des actifs de Nornickel depuis une autre fuite de 21.000 tonnes de diesel de la centrale électrique de Nornickel près de la ville de Norilsk le 29 mai.

« Un oléoduc appartenant à Norilsktransgaz a été dépressurisé alors qu’il pompait du carburant d’aviation dans la région de la colonie de Tukhard », a déclaré Nornickel dans un communiqué.

« Selon les données préliminaires, la dépressurisation, qui a duré environ 15 minutes, a entraîné le déversement de 44,5 tonnes de carburant ».
La colonie de Tukhard est située à environ 70 km du port arctique de Dudinka, sur la rivière Enisey, qui appartient à Nornickel.

Norilsk a déclaré qu’il menait une enquête interne et a informé le ministère des situations d’urgence.

« Les travaux de pompage de carburant ont été suspendus et toutes les mesures possibles sont prises pour accélérer la collecte du carburant déversé ».

pour reuters Maxim Rodionov

traduit par

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
%d blogueurs aiment cette page :