La Turquie va informer l’UNESCO des mesures prises par Sainte-Sophie, a déclaré le ministre.


La Turquie va informer l’organe culturel des Nations Unies, l’UNESCO, des changements apportés à l’ancienne Sainte-Sophie d’Istanbul après qu’Ankara ait reconverti le musée en mosquée, a déclaré lundi le ministre des affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu.

Vendredi, un tribunal turc a jugé que la conversion du bâtiment en musée en 1934 était illégale et le président Tayyip Erdogan, en le déclarant mosquée, a déclaré que les premières prières y seraient organisées dans les deux semaines.

L’UNESCO a déclaré vendredi qu’elle réexaminerait le statut du monument en tant que site du patrimoine mondial après l’annonce d’Erdogan.

M. Cavusoglu a déclaré qu’Ankara était surprise par la réaction de l’UNESCO et qu’elle lui ferait part des prochaines étapes concernant Sainte-Sophie, qui fut une église byzantine pendant neuf siècles avant que les Ottomans ne la convertissent en mosquée.

La Turquie est sensible à la protection de son caractère historique, a-t-il dit. « Nous devons protéger l’héritage de nos ancêtres. La fonction peut être de telle ou telle manière – cela n’a pas d’importance », a déclaré M. Cavusoglu à la chaîne publique TRT Haber.

Interrogé sur les critiques et les inquiétudes exprimées par la Grèce, le pape François et d’autres, M. Cavusoglu a déclaré que la décision de transformer Sainte-Sophie en mosquée était légale.

« Nous respectons l’opinion de chacun, même si nous ne sommes pas d’accord avec elle, mais nous rejetons fermement les commentaires faits d’une manière qui porte atteinte aux droits souverains de la Turquie », a-t-il déclaré.

La Grèce a condamné cette décision vendredi, affirmant qu’elle aurait des répercussions non seulement sur les relations entre les deux pays, mais aussi sur les liens de la Turquie avec l’Union européenne. Le pape François a déclaré dimanche qu’il était blessé par cette décision.


Source photo : Murad Sezer pour Reuters ; rédaction par Daren Butler, pour Reuters ; édité et traduit par,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
%d blogueurs aiment cette page :