Zindzi Mandela, fille de Nelson et Winnie, meurt à 59 ans


Zindzi Mandela, la fille des leaders sud-africains anti-apartheid Nelson Mandela et Winnie Madikizela-Mandela, est décédée à l’âge de 59 ans.

La télévision d’État sud-africaine, la South African Broadcasting Corporation, a rapporté que Mandela est décédée dans un hôpital de Johannesburg tôt lundi matin. La cause de son décès n’a pas été annoncée.

Elle était ambassadrice d’Afrique du Sud au Danemark depuis 2015.

La fille de Mandela a acquis une notoriété internationale en 1985, lorsque le gouvernement de la minorité blanche a proposé de libérer Nelson Mandela de prison s’il dénonçait la violence perpétrée par son mouvement, le Congrès national africain, contre l’apartheid, le système brutal de discrimination raciale appliqué en Afrique du Sud à l’époque.

Zindzi Mandela a lu sa lettre de rejet de l’offre lors d’une réunion publique qui a fait salle comble et a été diffusée dans le monde entier.

L’année dernière, Mandela a suscité la controverse en demandant la restitution des terres appartenant aux Blancs à la majorité noire dépossédée de l’Afrique du Sud.

« Chers apologistes de l’apartheid, votre temps est terminé. Vous ne gouvernerez plus. Nous ne vous craignons pas. Enfin #TheLandIsOurs », a-t-elle tweeté en juin de l’année dernière.

Le ministre sud-africain des affaires étrangères, Naledi Pandor, s’est dit choqué par la mort de Mandela, la décrivant comme une héroïne.

« On se souviendra de Zindzi non seulement comme la fille de nos héros de lutte, Tata Nelson et Mama Winnie Mandela, mais aussi comme une héroïne de lutte à part entière. Elle a bien servi l’Afrique du Sud », a déclaré M. Pandor.

Elle laisse dans le deuil son mari et ses quatre enfants.


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
%d blogueurs aiment cette page :