Ce que vous devez savoir sur le coronavirus en ce moment.


Voici ce que vous devez savoir sur le coronavirus en ce moment :

Alerte rouge à Tokyo

Mercredi, Tokyo a porté son alerte au coronavirus au niveau « rouge » le plus élevé, alarmée par une récente augmentation du nombre de nouveaux cas quotidiens, qui a atteint des niveaux records. Le gouverneur Yuriko Koike a qualifié la situation dans la capitale japonaise de « plutôt grave ».

La résurgence du virus pourrait ajouter à la pression croissante exercée sur les décideurs politiques pour qu’ils renforcent l’économie n°3 mondiale, qui, selon les analystes, devrait se contracter à son rythme le plus rapide depuis des décennies au cours de cet exercice financier en raison de la pandémie.

« Nous sommes dans une situation où nous devrions lancer des avertissements aux citoyens et aux entreprises », a déclaré M. Koike lors d’une conférence de presse, en exhortant les habitants à s’abstenir de tout voyage inutile.

Le taux d’infection à Tokyo est au stade « rouge », le plus élevé des quatre niveaux du système de la ville, a déclaré M. Koike, citant l’analyse des experts de la santé qui ont averti plus tôt dans la journée que les infections augmentaient considérablement et « dépassaient les pics ».

Le vaccin a des résultats positifs en phase 1

Le vaccin expérimental de Moderna pour le nouveau coronavirus a montré qu’il était sûr et a provoqué des réponses immunitaires chez les 45 volontaires sains d’une étude de premier stade, ont rapporté des chercheurs américains.

L’injection de Moderna, l’ARNm-1273, utilise l’acide ribonucléique – un messager chimique qui contient des instructions pour la fabrication de protéines. Lorsqu’il est injecté à l’homme, le vaccin ordonne aux cellules de fabriquer des protéines qui imitent la surface extérieure du coronavirus, que l’organisme reconnaît comme un envahisseur étranger, et contre lequel il déclenche une réponse immunitaire.

En juin, Moderna a déclaré qu’il avait choisi la dose de 100 microgrammes pour son étude en phase avancée afin de minimiser les réactions indésirables. À cette dose, Moderna a déclaré que la société est en voie de livrer environ 500 millions de doses par an, et peut-être jusqu’à 1 milliard de doses par an, à partir de 2021, à partir du site de fabrication interne de la société aux États-Unis et de la collaboration stratégique avec le fabricant de médicaments suisse Lonza.

L’histoire de deux villes

A quelques pâtés de maisons du Miami Beach Convention Center, où un hôpital de campagne d’urgence se tient prêt à traiter un éventuel raz-de-marée de patients atteints de COVID-19, il fait la fête le long de la célèbre promenade Ocean Drive de la ville de villégiature.

Ces derniers jours, les médias sociaux ont montré des fêtards sans masque dansant dans la rue, entassés dans des voitures transformées en boîtes de nuit ad hoc, et s’entassant côte à côte, avec des boissons à deux mains, dans les zones extérieures des restaurants.

« C’est l’histoire de deux villes », a déclaré le maire de Miami Beach, Dan Gelber. « Nos résidents sont plutôt dociles, mais nos visiteurs ont été irréguliers et il y a des zones de la ville où l’on a l’impression que les seules personnes présentes sont celles qui ne pensent pas qu’il y a un virus ».

La Floride est en train de devenir l’épicentre d’une deuxième vague de l’épidémie de coronavirus aux États-Unis. Le ministère de la santé de Floride a confirmé plus de 9 000 nouveaux cas mardi, ce qui porte le total à plus de 290 000. Les 133 décès supplémentaires ont fait passer le total de l’État à plus de 4 500.

Les Catalans de retour à l’isolement

Quelque 160 000 personnes dans la région espagnole de Catalogne sont retournées à l’isolement mercredi, alors que les autorités s’efforçaient de contrôler une nouvelle vague d’infections à coronavirus dans la région.

Un juge a finalement approuvé mardi soir l’ordonnance de maintien à domicile du gouvernement régional pour les résidents de la ville de Lleida et de six villes voisines, après plusieurs jours de querelles juridiques et de tensions politiques sur la question.

Selon les nouvelles règles, les personnes ne pourront quitter leur domicile que pour des activités essentielles comme le travail ou l’achat de fournitures, tandis que les hôtels, les restaurants et les bars seront fermés sauf pour le ramassage ou la livraison de nourriture.

Après plus de 28 000 décès dus à la pandémie, le gouvernement espagnol a mis un terme à la quarantaine nationale le 21 juin. Mais depuis lors, plus de 170 groupes ont vu le jour dans tout le pays.

Masques et Mickey

Disneyland Paris a accueilli de nouveau les visiteurs mercredi après une fermeture de quatre mois due à l’épidémie de coronavirus.

Les masques étaient obligatoires et une réservation préalable était nécessaire. Les visiteurs du parc, qui a imposé une capacité d’accueil limitée, ont été priés de se tenir à un mètre des autres, et des centaines de stations de gels assainissants et de lavage des mains ont été dispersées.

Aucun billet n’a été vendu à l’entrée et les manèges où la distanciation sociale est difficile n’ont pas encore rouvert. Les terrains de jeux et les ateliers de maquillage sont également restés fermés.

Walt Disney World a également réouvert ses deux parcs les plus populaires à Orlando, samedi, malgré une vague de nouvelles infections en Floride. Mais à Hong Kong, la société a décidé de fermer temporairement son parc Disneyland en raison de la hausse des cas de coronavirus dans cette ville chinoise.


Rédaction par Linda Noakes et Peter Graff , pour Reuters ; édité et traduit par,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
%d blogueurs aiment cette page :