Le nombre de morts dans le naufrage d’un bateau de migrants turcs s’élève à 54.


Le bilan des victimes du naufrage d’un bateau de migrants sur le lac de Van, dans l’est de la Turquie, s’élève à 54 morts, a indiqué samedi le bureau du gouverneur, après trois semaines d’opérations de recherche.

Le bateau, qui a coulé le 27 juin, aurait transporté 55 à 60 migrants, selon le ministre de l’intérieur Suleyman Soylu. Cinq personnes ont été arrêtées en relation avec cet incident.

Neuf corps ont été retrouvés dans le lac samedi, ce qui porte le nombre confirmé de morts à 54, selon le bureau du gouverneur.

Le lac Van est situé près de la frontière turque avec l’Iran, d’où les migrants d’Iran, d’Afghanistan et d’autres pays traversent régulièrement la Turquie en direction de l’Europe.

Sept personnes sont mortes et 64 ont été sauvées lorsqu’un bateau transportant des migrants du Pakistan, du Bangladesh et d’Afghanistan a coulé sur le lac en décembre.

Plus d’un million de personnes ont atteint la Grèce depuis la Turquie en 2015-2016. Ce chiffre a fortement chuté à la suite de l’accord conclu en 2016 entre l’UE et la Turquie pour qu’Ankara reprenne les migrants en échange de fonds.

Au début de l’année, des dizaines de milliers de migrants ont tenté d’entrer en Grèce par les frontières terrestres et maritimes après qu’Ankara eut déclaré qu’elle ne les arrêterait plus.

La Turquie, où vivent 3,6 millions de Syriens, la plus grande population de réfugiés au monde, avait déclaré qu’elle ouvrirait la frontière car elle était alarmée par la perspective d’une nouvelle vague de réfugiés fuyant la guerre dans le nord-ouest de la Syrie.


Source de la photo : Ahmet Bolat pour Reuters ; rédaction par Ros Russell, pour Reuters ; édité et traduit par,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
%d blogueurs aiment cette page :