Un policier britannique suspendu après une vidéo le montrant agenouillé sur le cou d’un homme noir détenu.


Les forces de police de Londres ont suspendu un policier vendredi après la diffusion d’une vidéo le montrant agenouillé sur la tête et le cou d’un homme noir qui a ensuite été accusé de porter un couteau.

La capitale britannique et d’autres grandes villes ont été le théâtre de grandes manifestations de Black Lives Matter, inspirées par l’inquiétude face à l’injustice raciale suite à la mort de l’Afro-Américain George Floyd en garde à vue à Minneapolis le 25 mai.

« Les images vidéo que j’ai vues aujourd’hui et qui circulent sur les médias sociaux sont extrêmement inquiétantes », a déclaré Steve House, commissaire adjoint de la police métropolitaine, dans un communiqué. « Certaines des techniques utilisées me préoccupent beaucoup – elles ne sont pas enseignées dans la formation de la police ».

Reuters n’a pas été en mesure de vérifier la vidéo de manière indépendante.

La police métropolitaine a soumis les circonstances de l’arrestation, qui a eu lieu jeudi soir dans le nord de Londres, à l’enquête du responsable de la surveillance indépendant de la police pour l’Angleterre et le Pays de Galles.

Le maire de Londres, Sadiq Khan, a demandé une enquête rapide et approfondie sur ce qu’il a décrit comme un incident « bouleversant ».

Tard vendredi, la police métropolitaine a déclaré que l’homme de 45 ans qu’elle avait arrêté avait été accusé par le procureur de possession d’un couteau dans un lieu public et qu’il comparaîtrait au tribunal samedi. L’homme était également recherché pour être rappelé en prison pour un délit distinct, a ajouté la police.

La criminalité au couteau a augmenté rapidement en Grande-Bretagne ces dernières années, même si d’autres violences ont diminué, et un nombre disproportionné de ces crimes a lieu à Londres, où 86 personnes ont été tuées dans des attaques au couteau au cours de l’année qui s’est terminée en mars.

Une vidéo filmée par un spectateur montre un policier blanc qui semble s’agenouiller sur le côté de la tête et du cou de l’homme, tandis qu’un autre policier d’origine est-asiatique a aidé à immobiliser l’homme au sol.

Le policier blanc a cessé de s’agenouiller sur le suspect après qu’il ait crié « Dégagez de mon cou » et l’homme a ensuite été montré assis et parlant avec les policiers alors qu’il était menotté.

« Un officier a été suspendu et un autre a été retiré du service opérationnel, mais pas suspendu pour le moment. Cette décision sera maintenue sous contrôle », a déclaré M. House.


Source de la photo : capture vidéo ci-dessus ; rédaction par Guy Faulconbridge, William Maclean, Mark Heinrich et Jonathan Oatis, pour Reuters ; édité et traduit par,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
%d blogueurs aiment cette page :