Covid_19 : de nouvelles restrictions à venir pour le point chaud australien


Le point chaud australien de l’État de Victoria a signalé mardi 374 nouveaux cas de COVID-19, son deuxième décompte quotidien le plus élevé.

Le premier ministre de Victoria, Daniel Andrews, a également annoncé trois autres décès, portant le nombre national de morts à 126.

Andrews a déclaré qu’un verrouillage dans la deuxième plus grande ville d’Australie, Melbourne, qui a commencé il y a deux semaines, avait un impact.

«Vous aimeriez voir les chiffres baisser. En fin de compte, cependant, nous ne voyons pas le doublement et le doublement à nouveau »des cas, a déclaré Andrews. «Ce que cela me dit … c’est que les types de mesures que nous avons mis en place ont un impact direct.»

Le Premier ministre australien Scott Morrison a déclaré que le personnel militaire aidait les autorités sanitaires de Victoria à faire face à la charge de travail croissante.

« Nous sommes toujours dans la partie difficile de ce combat, comme vous pouvez le voir dans les numéros de cas quotidiens et je ne m’attends pas à ce que cela change beaucoup à court terme », a déclaré Morrison. «Et nous devons simplement continuer à résoudre le problème.»

Des réglementations plus strictes entreront en vigueur mercredi à la frontière Victoria-Nouvelle-Galles du Sud, qui ne permettront aux communautés frontalières de traverser que pour des raisons essentielles de travail, de santé et d’éducation.

Les masques faciaux deviendront obligatoires à partir de jeudi pour les résidents des régions fermées lorsqu’ils quitteront leur domicile.

D’autres développements dans la région Asie-Pacifique:

– Une augmentation de 37140 nouveaux cas positifs au cours des dernières 24 heures a porté le nombre de cas de coronavirus en Inde à 1155191. Le ministère de la Santé a également signalé mardi 587 décès au cours des dernières 24 heures, portant le nombre total de décès à 28 084. Le nombre de récupérations s’élève à 724 577. Avec une augmentation du nombre de cas de virus au cours des dernières semaines, les gouvernements des États indiens ont ordonné des verrouillages ciblés dans les zones à haut risque pour ralentir la propagation des infections. Le principal organisme de recherche médicale de l’Inde, le Conseil indien pour la recherche médicale, a demandé aux États d’ajouter plus de laboratoires et d’améliorer la capacité de test existante.

– Le Népal autorisera la reprise des vols intérieurs et internationaux à partir du 17 août. Le gouvernement n’a pas décidé quels types de visiteurs seront autorisés à entrer et de quels pays. Les vols ont été arrêtés en mars alors que le pays était en plein verrouillage pour empêcher la propagation du coronavirus. Seuls les vols affrétés et de rapatriement étaient autorisés à évacuer les touristes bloqués et à renvoyer les travailleurs népalais de l’étranger. Le gouvernement a assoupli le verrouillage le mois dernier. Les écoles sont toujours fermées et il existe des restrictions sur le transit et les déplacements. Le pays compte 17844 cas d’infection virale et 40 décès dus au COVID-19.

– Le nombre de nouveaux cas dans la dernière épidémie de coronavirus en Chine a chuté mardi, avec seulement huit signalés dans la région nord-ouest du Xinjiang. Trois autres cas ont été amenés de l’extérieur du pays, selon la Commission nationale de la santé, portant le total de la Chine à 83 693 avec 4 634 décès. Les cas du Xinjiang se sont concentrés dans la capitale régionale d’Urumqi, où environ 50 personnes et peut-être plus ont été infectées. La Chine a réagi rapidement à l’épidémie du Xinjiang en réduisant les services de métro, de bus et de taxi à Urumqi, en fermant certaines communautés, en imposant des restrictions de voyage et en ordonnant des tests généralisés. Ailleurs en Chine, les mesures de confinement continuent d’être assouplies tandis que le port de masque, la prise de température et la distanciation sociale restent la norme.

– Les nouveaux cas de virus en Corée du Sud ont rebondi au-dessus de 40, un jour après avoir signalé sa plus petite augmentation quotidienne des transmissions locales de COVID-19 en deux mois. Les centres coréens de contrôle et de prévention des maladies ont signalé 45 nouveaux cas mardi, portant le total du pays à 13 816 avec 296 décès. L’agence affirme que 20 des nouveaux cas enregistrés étaient des patients infectés localement, tandis que les 25 autres étaient associés à des arrivées internationales. Des quarantaines de deux semaines sont appliquées à tous les voyageurs arrivant de l’étranger pour tenter de contenir la propagation du virus.


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
%d blogueurs aiment cette page :