L’Iran atteint le record de 229 décès dus au coronavirus, au cours des dernières 24 heures.


L’Iran a connu un record de 229 décès au cours des dernières 24 heures suite à l’apparition du coronavirus, ont indiqué mardi les chiffres du ministère de la santé.

L’Iran, le pays du Moyen-Orient le plus durement touché par la pandémie, a commencé à assouplir sa fermeture à la mi-avril, au moins en partie pour relancer une économie frappée par les sanctions américaines.

La République islamique a enregistré un total de 14 634 décès dus au coronavirus, a déclaré la porte-parole du ministère de la santé, Sima Sadat Lari, à la télévision d’Etat, ajoutant que le pays a connu 278 827 infections et 242 351 guérisons.

Le précédent record de décès dus au nouveau coronavirus sur une période de 24 heures a été établi le 9 juillet, lorsque les chiffres du ministère de la santé ont montré que 221 personnes étaient décédées.

Les hôpitaux iraniens sont confrontés à une grave pénurie de personnel médical et de lits alors que le pays s’attaque à une puissante seconde vague de la pandémie COVID-19, a déclaré la semaine dernière un haut responsable du groupe de travail de Téhéran sur la lutte contre les coronavirus, Reza Jalili-Khoshnood.

Ses commentaires contrastaient avec les assurances régulières du président Hassan Rouhani selon lesquelles l’Iran dispose de suffisamment de personnel et d’installations médicales.

Rouhani et le Guide suprême, l’Ayatollah Ali Khamenei, la plus haute autorité du pays, sont maintenant régulièrement montrés sur les médias d’Etat portant un masque, un moyen d’encourager les Iraniens ordinaires à utiliser également des masques plus fréquemment.


Source photo : WANA (West Asia News Agency) Abdollah Heidari pour Reuters ; rédaction par Jan Harvey, pour Reuters ; édité et traduit par,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
%d blogueurs aiment cette page :