Aux USA, Donald Trump signe des ordonnances pour faire baisser le prix des médicaments

Le président américain Donald Trump a signé quatre décrets visant à réduire les prix que les Américains paient pour les médicaments sur ordonnance alors qu’il doit faire face à une bataille électorale difficile et à des critiques sur sa gestion de la pandémie de coronavirus.

Un décret permettrait l’importation légale de médicaments sur ordonnance moins chers en provenance de pays comme le Canada, tandis qu’un autre exigerait que les rabais accordés par les sociétés pharmaceutiques, désormais capturés par des intermédiaires, soient répercutés sur les patients.

Une autre mesure vise à réduire le coût de l’insuline, tandis qu’une quatrième, qui pourrait ne pas avoir à être mise en œuvre si les pourparlers avec les sociétés pharmaceutiques aboutissent, exigerait que l’assurance maladie achète les médicaments au même prix que celui payé par les autres pays.
Les dirigeants des principales compagnies pharmaceutiques ont demandé une réunion pour discuter de la manière dont ils peuvent réduire les prix des médicaments, a ajouté le président.

« Nous faisons passer les patients avant les lobbyistes, les personnes âgées avant les intérêts particuliers, et nous faisons passer l’Amérique en premier », a déclaré M. Trump avant de signer les documents.

D. Trump, sous le feu des critiques concernant la recrudescence des cas de coronavirus aux États-Unis et assailli par la baisse des sondages à l’approche des élections du 3 novembre, avait auparavant demandé au Congrès de contrôler les coûts des médicaments.
Il a également déclaré que la Maison Blanche proposerait bientôt un projet de loi sur les soins de santé, mais a donné peu de détails.

Les fabricants de médicaments négocient souvent des rabais ou des remises sur leurs prix de liste en échange d’un traitement favorable de la part des assureurs et autres payeurs de soins de santé. En conséquence, les assureurs et les patients couverts paient rarement le prix de liste complet d’un médicament.

Reportage de Jeff Mason

traduit par

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
%d blogueurs aiment cette page :