Evasion massive de la prison de Malmesbury en Afrique du Sud

La police sud-africaine a arrêté 63 évadés

La police a repris 63 des 69 prisonniers qui se sont échappés aujourd’hui après avoir écrasé les gardiens lors d’un exercice à la prison de Malmesbury, a indiqué le département des services correctionnels.

Les prisonniers, qui étaient en attente de jugement, se sont échappés vers midi de l’établissement, situé le long de la côte ouest à quelque 66 km du Cap.

Au moment des faits, il y avait 451 détenus dans la prison et 20 fonctionnaires en service.

« Les évadés ont maîtrisé les fonctionnaires, ont pris les clés et ont enfermé trois fonctionnaires dans une cellule et ont ouvert d’autres cellules avant de s’échapper par l’entrée principale et par le toit », a déclaré le ministère dans un communiqué.

Les prisons sud-africaines sont connues pour leur culture de gang bien ancrée, où le personnel surchargé est souvent ciblé dans des prisons surpeuplées et où la réhabilitation est difficile.

Une chasse à l’homme est en cours pour les six évadés restants.

pour reuters Wendell Roelf

traduit par

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
%d blogueurs aiment cette page :